Tag Archive for CFTU

CFTU, le retour du bâton !

— Par Pierre Alex Marie-Anne —

Comme il était prévisible ( voir FA du 6-12-2018), le gendarme du transport, incarné par Martinique Transport, s’est résolu à sévir, en sanctionnant par la résiliation de la DSP, les manquements continuels des salariés de ce groupement d’entreprises aux règles élémentaires inhérentes à la déontologie de tout service public.
Eh! voilà tout d’un coup que ces individus .qui ne se privaient pas d’ afficher le plus grand mépris pour le sort des malheureux usagers, le plus souvent d’âge avancé, contraints de se traîner à leur corps défendant, sous le soleil et sous la pluie pour vaquer à leurs occupations quotidiennes, ont la prétention d’obtenir un quelconque soutien de la population.
C’est de la pure indécence ! Trop c’est trop ! Il est temps qu’ils en prennent conscience s’il leur en reste encore un tant soit peu.
Les revendications qu’ils affichent, telle que celle de la garantie du maintien de leur emploi pendant cinq ans ( totalement absurde, puisqu’elle reviendrait à prendre un engagement nouveau sur une DSP en cours de résiliation!), sont d’ailleurs très révélatrices du peu d’illusions qu’ils se font, eux-mêmes, de l’opinion de leurs compatriotes à leur égard ; ils se doutent bien en effet qu’aucun chef d’entreprise ne serait assez fou pour s’embarrasser de gens qui pour dire bonjour ne savent que proférer les plus grossiers jurons et qui confondent, à seul fin de continuer à percevoir un salaire immérité, Droit de retrait et Droit de grève, sous l’œil plus que complaisant de leur PDG d’opérètte, dûment estampillé PPM.

Lire Plus =>

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain va-t-elle survivre ?

— Par Pierre Alex Marie-Anne —

Rien n’est moins sûr car la donne a radicalement changée avec l’apparition d’un gendarme des transports en la personne morale de Martinique Transport.

Celui-ci ne pourra tolérer plus longtemps, sauf à se décrédibiliser, les dysfonctionnements à répétition de cette entreprise, censée assurer théoriquement un service public aux frais du contribuable.

Les syndicalistes dévoyés qui ont pris le contrôle de cette société, véritable bateau-ivre, en se vautrant dans la plus grande illégalité ,affichent en permanence le plus grand mépris à l’égard des modestes usagers, qu’ils mettent cyniquement à pied sans préavis et sans le moindre service minimum.

Ils ne se rendent pas compte que se faisant, ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis ; c’est sur un cadavre ,rendu exsangue par l’accumulation de pertes d’exploitation successives qu’ils dansent frénétiquement ,sous l’œil complaisant d’un PDG d’opérette qui , après avoir demandé à la Direction du Travail (Dieccte)de dire le DROIT ,s’est empressé de s’asseoir dessus pour faire exactement le contraire de ce qu’implique le respect de la loi .

On est en plein » Bololo″, pour parler comme l’autre .

Lire Plus =>

Conflit de la CFTU, où est l’État ?

— Par Pierre Alex Marie-Anne —
Depuis maintenant une semaine , la Martinique est plongée dans une situation rien moins que catastrophique: trente mille usagers quotidiens du transport public  » Mozaïk » , constitués en majorité d’humbles gens et de personnes âgées ,condamnés à une marche à pied éreintante sous le soleil et la pluie, des centaines d’écoliers et d’étudiants mis dans l’impossibilité de suivre normalement leur scolarité, des commerçants désespérés par l’érosion de leur chiffre d’affaire en cette période-clé de fin d’année avec comme hantise de devoir au bout du compte déposer le bilan, des activités sociales ,éducatives et sportives fortement perturbées ou annulées , voilà le résultat des agissements d’une poignée d’individus aux mobiles plus que troubles.
Mais le pire dans ce sinistre tableau , c’est l’absence d’intervention décisive du représentant de l’ETAT dans le Département ; ce sont pourtant ses services, et singulièrement la Direction du Travail, qui sont au premier chef interpellés à cette occasion.
Oui ou non ,le droit de retrait invoqué par des membres du personnel de la dite société est –il justifié ? elle droit donner son avis en premier ressort , sans barguigner, pour permettre en cas de contestation la saisine en référé du tribunal compétent, seul habilité à dire le droit.

Lire Plus =>