Tag Archive for Bolsonaro

Le combat contre le Covid de plus en plus chaotique au Brésil

Brasilia – Le Brésil livre son combat contre le coronavirus dans la plus grande confusion, avec un éventail de mesures pour les écoles, les églises ou les restaurants contradictoires, mal expliquées et soumises aux aléas des décisions judiciaires.

La confusion règne alors que le géant sud-américain est frappé de plein fouet par l’épidémie: le bilan quotidien des décès a franchi pour la première fois la barre des 4.000 unités mardi, avec 4.195 morts. Au Brésil, deuxième pays le plus endeuillé au monde derrière les Etats-Unis en valeur absolue, 336.947 personnes au total ont officiellement succombé au Covid-19. 

Lundi matin, Marcia Matos, une habitante de Rio de Janeiro, était en train de préparer son enfant de deux ans pour la crèche quand une amie l’a prévenue que la reprise des activités y avait été suspendue. 

Une suspension décidée la veille au soir par un juge, rendant caduc le décret municipal datant du vendredi précédent qui prévoyait la réouverture des établissements scolaires. 

« C’est vraiment très confus. La crèche ne nous a prévenus qu’après l’heure où on le dépose normalement. Il était tout heureux à l’idée de retrouver ses petits camarades« , déplore Mme Matos. 

Lire Plus =>

« Ele nao »

Rassemblons-nous contre un triomphe électoral fasciste au Brésil.

Dans ce pays-continent d’Amérique du sud, qui concentre le prolétariat le plus nombreux et le plus grand nombre de paysans sans terre de la zone, le risque existe de voir arriver à la tête de L’État, un nostalgique de la dictature des généraux, un ennemi méprisant des plus faibles, un raciste déclaré, un homophobe revendiqué, un partisan de la répression terroriste contre tout ce qui bouge.

Excité par son score au premier tour Bolsonaro et les siens ont multiplié les violences avec l’espoir de créer un climat de peur poussant les plus crédules dans leurs bras.

De nombreux/ses Guyanais/ses, de nombreux Martiniquais/ses séjournent souvent au Brésil.

Que ce soit notre cas ou pas, nous ne pouvons rester indifférent e s. Nous devons envoyer un message de solidarité et de courage aux personnes de bonne volonté, aux démocrates qui refusent que la haine bestiale s’installe à la tête de ce grand pays et fasse renouer le continent avec les heures les plus sombres de son passé.

Rassemblons-nous

MERCREDI 24 OCTOBRE 11h

PLACE DE L’ENREGISTREMENT

(à l’entrée de la rue piétonne) de Fort de France.

Lire Plus =>