Pelo Malo : un “Tomboy” au Venezuela.

En VO à Madiana les 05, 07 et 09 mai 2014 19h

pelo_maloPrimé au festival de Saint-Sébastien, Pelo malo a pour héros un touchant garçon métis de 9 ans, malmené par une mère seule qui s’escrime à retrouver du travail…
L’argument, lié au titre, c’est l’obsession de l’enfant, qui ne pense qu’à se défriser les cheveux.
Cela suscite une inquiétude chez la mère, qui croit déceler dans cette idée fixe des tendances homosexuelles. Sorti de là, le film est assez convenu et très convenable, avec une immersion documentaire dans les cités de Caracas.
Donc, un substrat réel convaincant, une absence de mièvrerie (crudité des rapports de la mère avec les hommes), que limite la vacuité du personnage central, enfant charmant mais inexistant qui, en dehors de ses cheveux et de ses jeux anodins, n’exprime rien d’autre que le malaise du rejet dont il est l’objet de la part de sa mère angoissée.

http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/pelo-malo/