“Née pour être libre”, de Marie-Joé Lirus

— Par Marie-Joe Lirus —

Elle crie, elle crie depuis la nuit des temps, des douleurs de l’enfantement ;
Elle crie, d’un gosier plein de sève qui jaillit du plus profond de ses entrailles ;
Elle crie, pour que nul ne l’oublie.

De son passé douloureux,
De son présent incertain,
De son avenir inattendu,
Elle crie.

Les secrets de sa vie sont cachés dans son corps.
Le langage de son corps est caché dans son être.
La source de son être est cachée dans le secret de Dieu.
Elle est née pour être libre,
Libre de penser,
Libre de choisir,
Libre d’aimer.

Prisonnière de sa mère,
Prisonnière de sa terre,
Mère de sa terre,
Elle doit gagner sa liberté,
Liberté.

Enracinée dans l’oubli, elle fuit le jet de souvenirs qui pourrait l’envahir,
Et faire monter en elle le cri de sa terre mère,
Les cris de la terre.

Auteur du poème : Marie-Joe Lirus.
Création peinture « Née pour être libre » : Marie-Joe Lirus.