“Max & Louise” par la Cie Car’Avan

13-15-16 décembre 2016 à 9h30 + à 14h30 le Mardi 13 + à 14h le Jeudi 15 au T.A.C.

max__louise-1Représentations pour les scolaires.

A l’origine, « Max et Louise » a été créé en octobre 2002 au Théâtre Municipal de Verdun sous l’impulsion d’une association d’accueil de travailleurs migrants, commanditaire d’un spectacle jeune public dont le thème imposé était « la chaussure ».

Au travers d’une exposition de chaussures du monde entier, avec la participation d’un cordonnier du Burkina-Faso qui réalisait avec les moyens du bord (vieux pneus, farine de maïs, peaux de chèvre…) des chaussures comme dans son pays, il s’agissait de sensibiliser le public aux différentes cultures, au respect des différences, à la notion de « démarche collective », à l’évocation de problèmes tels que mines anti-personnelles, pays riches/ pays pauvres, etc…

« La chaussure… », thème imposé donc!

Je me suis alors souvenue d’une lecture antan faite, un conte de Pierre Gripari avec des chaussures pour « héros », deux amoureux tendrement “en-lacets” que leurs successifs propriétaires s’acharnent à séparer. Je l’ai repris en main… Oui, il m’amusait… Oui, c’était intéressant de travailler sur cet objet si commun et de prêter ma voix à cette paire de chaussures qui illustre, avec force humour et tendresse, le proverbe éthiopien: « Aimer est l’affaire des grands marcheurs ».

Si le thème m’était imposé, j’avais deux autres contraintes de taille à respecter:
– je devais le donner seule en scène
– je ne devais compter sur aucune aide à la création.

J’ai opté pour un spectacle sobre, simple (côté accessoires et décor) et… débrouillard! Tout s’est joué dans la ré-écriture, les chorégraphies, la mise en scène et les équilibres à trouver.

Depuis, Max et Louise ont usé leurs semelles sur de très nombreuses scènes. Ils se portent bien et reprennent même, aujourd’hui, la route!
Laurence Couzinet-Letchimy