Littératures : nouveautés du 20 octobre 2019

Le mot littérature, issu du latin litteratura dérivé de littera (la lettre), apparaît au début du xiie siècle avec un sens technique de « chose écrite » puis évolue à la fin du Moyen Âge vers le sens de « savoir tiré des livres », avant d’atteindre aux XVIIe – XVIIIe siècles son sens principal actuel : ensemble des œuvres écrites ou orales comportant une dimension esthétique (ex. : « C’est avec les beaux sentiments que l’on fait de la mauvaise littérature » André Gide) ou activité participant à leur élaboration (ex. : « Se consacrer à la littérature »).

La littérature se définit en effet comme un aspect particulier de la communication verbale — orale ou écrite — qui met en jeu une exploitation des ressources de la langue pour multiplier les effets sur le destinataire, qu’il soit lecteur ou auditeur. La littérature — dont les frontières sont nécessairement floues et variables selon les appréciations personnelles — se caractérise donc, non par ses supports et ses genres, mais par sa fonction esthétique : la mise en forme du message l’emporte sur le contenu, dépassant ainsi la communication utilitaire limitée à la transmission d’informations même complexes. Aujourd’hui, la littérature est associée à la civilisation des livres par lesquels nous parlent à distance les auteurs, mais elle concerne aussi les formes diverses de l’expression orale comme le conte (en plein renouveau depuis une trentaine d’années dans les pays occidentaux), la poésie traditionnelle des peuples sans écriture — dont nos chansons sont les lointaines cousines — ou le théâtre, destiné à être reçu à travers la voix et le corps des comédiens. La technologie numérique est cependant peut-être en train de transformer le support traditionnel de la littérature et sa nature.

Le concept de littérature a été régulièrement remis en question par les écrivains comme par les critiques et les théoriciens : c’est particulièrement vrai depuis la fin du xixe siècle où l’on a cherché à redéfinir – comme pour l’art – les fonctions de la littérature (par exemple avec la notion d’engagement pour Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?) et sa nature (réflexion sur l’écriture et la lecture de Roland Barthes ou études des linguistes comme Roman Jakobson) et à renouveler les critères esthétiques (du « Il faut être absolument moderne » de Rimbaud au nouveau roman en passant par le surréalisme, par exemple).

Il reste que, riche de sa diversité formelle sans limite autant que de ses sujets sans cesse revivifiés qui disent l’humaine condition, la littérature est d’abord la rencontre entre celui qui, par ses mots, dit lui-même et son monde, et celui qui reçoit et partage ce dévoilement. La littérature apparaît donc comme une profération nécessaire, une mise en mots où se perçoit l’exigence profonde de l’auteur qui le conduit à dire et se dire.

 

Littérature  

Roman

Boukari Dan Bouga

Au nom du bien-être est le récit d’un Africain du sud du Sahara qui retrace toutes les vicissitudes de la vie des sociétés africaines. La pauvreté, l’immigration clandestine, la gestion chaotique des pays et les conflits armés paraissent comme les principaux problèmes de son temps. Au nom du bien-être personnel ou collectif, chaque acteur de la vie sociale tente, tant bien que mal, de se tirer d’affaire.

Coll. Harmattan Côte-d’Ivoire

110 pages • 13 euros• octobre 2019

EAN : 9782343159010

Sur le terrain

Roger Gayton

Issu d’une famille prolétaire catholique, Roger Gayon commence à construire son parcours à travers la JOC dont il fait sienne la devise : “Apprendre à apprendre et apprendre avec les tiers” lors de ses premières activités bénévoles. Du travail social à l’autisme, l’accompagnement reste le fondement de son implication dans le respect de son postulat initial : démystifier pour que tous puissent apprendre. L’éducation populaire est ainsi le fil rouge qui guide tout son itinéraire professionnel.

136 pages • 15 euros• octobre 2019

EAN : 9782343179667

Nouvelles

Marie-Claude Capdeillayre-Miollan

Certaines de ces nouvelles racontent de façon décalée les interrelations à l’intérieur du couple et de la famille. D’autres sont le récit de scènes émouvantes ou amusantes de la vie quotidienne ou prennent encore la forme de contes.

Coll. Rue des écoles

128 pages • 14,5 euros• octobre 2019

EAN : 9782343176055

Roman

Christian Bontinckx

Alex veut devenir cinéaste avec l’ambition de changer le monde. Dans l’obligation de prendre un job temporaire, il accepte de promener Buck, le chien-loup de M. Stanic. En fouillant les archives cinématographiques de ce collectionneur, il découvre les vidéos d’une jeune femme omniprésente dans l’océan des images tournées par Stanic et en devient obnubilé.

Coll. Rue des écoles

258 pages • 22 euros• octobre 2019

EAN : 9782343183398

Kwamé MAHERPA

Ces cinq textes nous transportent au-delà des frontières de l’imaginaire antillais. On suit pêle-mêle les mésaventures d’un écrivain antillais de science-fiction confronté à son propre univers créatif, l’enquête d’un journaliste mêlé malgré lui à un conflit séculaire qui remet en cause ses certitudes jusqu’à son identité la plus profonde, une Martinique en proie à une guerre d’extermination menée par des aliens enragés, un soldat antillais engagé dans l’enfer de Verdun rattrapé par ses fantômes, un astronaute afro-américain en plein dialogue avec des figures ancestrales… Riches, surprenantes, et non sans humour, ces cinq nouvelles nous incitent à voir les Antilles et le monde noir à travers le prisme d’un imaginaire déroutant et interrogent notre rapport à la réalité d’une manière inattendue.

Coll. Miroirs du réel

134 pages • 14,5 euros• octobre 2019

EAN : 9782343181561

Poésie

Serigne Amadou Mbengue

Il se dégage de ces poèmes de la sérénité, un instant que chacun a vécu. L’auteur est ainsi arrivé à nous faire voyager dans son monde. Tout coule presque de source : la forme, le rythme, les messages mais aussi a démarche, le style et les thèmes abordés. Il arrive à faire passer l’émotion. Le décor prend gracieusement de la place.

Coll. Harmattan Sénégal

100 pages • 12,5 euros• octobre 2019

EAN : 9782343181905

Réflexions des temps n’étant plus le temps

Josué Guébo

Ces chroniques se veulent un regard critique et satirique sur le fait public ivoirien. Ménéquéresque est lié à un nom : Ménékré ; lequel est, à la fois, le nom d’un village du sud-ouest ivoirien et le surnom d’un artiste. Ce dernier, usant d’une langue française des plus particulières, opère, avec humour et audace, une critique sociale. Dès lors, on pourrait qualifier de “ménéquéresque” tout ce qui, en hommage à l’artiste, s’exprime sur des faits de société, en usant d’une langue qui contourne les usages conventionnels ou les précautions oratoires du politiquement correct.

Coll. Harmattan Côte-d’Ivoire

78 pages • 12 euros• octobre 2019

EAN : 9782343181936

Roman

Faty Dieng

A 27 ans, Khady Myriam, une journaliste très influente est condamnée à une longue peine d’emprisonnement. Elle passe 10 années en prison où elle rencontre Nogaye qui devient son pilier. Khady se confie à sa codétenue qui l’aide à tenir debout dans ce milieu carcéral où chaque femme traine un lourd fardeau. Née d’un père inconnu et d’une mère démissionnaire, celle que sa famille appelait « enfant illégitime » revit les différents chapitres de sa vie dans la chambre 7. Ce roman parle de toutes ces femmes rejetées, humiliées, violentées mais qui réussissent à s’imposer face à une société injuste, sans pitié.

Coll. Harmattan Sénégal

174 pages • 18 euros• octobre 2019

EAN : 9782343182438

Haïku

Diane Descoteaux

Afin de laisser place à l’imaginaire du lecteur, l’auteure a choisi d’exprimer les rapports intimes entre l’homme et la femme à travers le plus petit poème du monde, le haïku. D’inspiration japonaise, cette forme se prête à merveille pour saisir des fragments de scènes domestiques, tantôt sensuels, tantôt érotiques.

Coll. Poésie(s)

90 pages • 12 euros• octobre 2019

EAN : 9782343187099

Roman, suivi de documents inédits

Emmanuelle Gall, Roger Little

Suzanne Lacascade. Présentation d’Emmanuelle Gall, avec la collaboration de Roger Little.

A la veille de la Première Guerre mondiale, une jeune mulâtresse martiniquaise rend visite à sa famille parisienne. Claire-Solange multiplie alors les provocations. Suzanne Lacascade (1884-1966) livre un roman singulier et complexe aujourd’hui considéré par la critique.

Coll. Autrement Mêmes

222 pages • 20,5 euros• octobre 2019

EAN : 9782343185880

mots et soupirs

Irène Clara

A l’âge où les SMS tendent à se substituer à la langue parlée et où les mots deviennent des cobayes, ces “Silences, mots et soupirs”, auxquels s’ajoutent des illustrations de l’auteure, reflètent son désir de se poser, de se retrouver et de trouver enfin l’équilibre entre le vide et le plein.

Coll. Poésie(s)

146 pages • 15,5 euros• octobre 2019

EAN : 9782343187082

Thirteen life paths

Gilbert Leroy

In 2014, Gilbert Leroy met Tenzin Tsundue, an activist for the freedom of Tibet. They talked about China, which, in Tibet, is entering the era of gigantic projects : unrestrained mining, nuclear testing and radioactive storage, countless dams… Since 2010, one hundred and fifty Tibetans have chosen a form of extreme resistance to this: self-immolation. After a long silence, Tenzin Tsundue had this reflection: «We can also resist without self-immolating». This is how the idea of giving Tibetan students the floor, by offering them the opportunity to express themselves on the theme of “Tibet, mon rêve”. During the year 2016, Gilbert Leroy sought to meet most of these students, thirteen of them are published here, thirteen life paths.

140 pages • 12 euros• octobre 2019

EAN : 9782343186382