Les Victoires de la Musique 2016 : le palmarès

victoires_musique-2016Les 31ème Victoires de la Musique ont eu lieu sur France 2 le 12 février en direct du Zénith de Paris. Quels sont les artistes qui ont été victorieux cette année ? Parmi Louane, Nekfeu, Yael Naim, Kendji Girac, Johnny Hallyday, Vianney, Jain, Saint Germain, les Innocents, Zaz, Dominique A, Hyphen Hyphen, Rover, Lou Doillon, Maître Gims, Christine and The Queens, Stromae, Hindhi Zahra qui a gagné la victoire de l’album de l’année, de la chanson originale, du vidéo clip, de l’artiste masculin, de l’artiste féminin ou encore de l’album rock ou de l’album révélation ?

Artiste masculin:
Vianney
Faites le test, dites : «T’es où ? » et on vous répondra en chantant. Réduire Vianney Bureau à ce tube imparable serait bien réducteur puisqu’il est question d’un doué auteur-compositeur capable de capter l’immédiateté, la douceur ou la laideur des choses à la façon d’un Goldman parfois. Nommé l’an passé dans la catégorie «  Album révélation », avec son sourire tendre Vianney a vécu une intense année en 2015 : double disque d’or, prix Sacem Francis Lemarque (espoir auteur-compositeur) qu’il reçut, ému, des mains de Maxime Le Forestier comme pour un passage de témoin, prix RFM du parolier de l’année, sortie d’ « Idées Blanches » en Allemagne. Amoureux de l’amour, il sait embellir et mettre en musique les petites émotions qui vont avec, comme sur « Labello » où il décrit un baiser d’hiver sur les Champs-Elysées. L’an passé la cérémonie avait lieu le jour de son  anniversaire, cette année ce sera la veille…. Ca reste un joli cadeau d’être là.

Artiste féminine:
Yael Naim
Vendredi 27 novembre 2015, aux côtés de Nolwenn Leroy et de Camelia Jordana, Yael Naim chantait « Quand on n’a que l’amour » dans la cour des Invalides. Pour la lauréate de la Victoire de l’artiste féminine en 2011, ce fut sans doute un des moments les plus forts de sa carrière. Celle qui est la marraine de Solidarité Sida ou qui est capable de laisser les  clés de son studio d’enregistrement à un groupe inconnu respire la bienveillance et l’attention. Valeurs qui se retrouvent dans sa musique à la fois légère et profonde qu’elle crée et imagine accompagnée de David Donatien.  Sur « Older » paru cette année, tous les deux sont « transformés » en hibou, « animal qui malgré l’obscurité et les périodes difficiles garde la vue et la conscience des choses ». Quand on l’écoute sur scène ou en disque on ne peut rien faire d’autre. Rares sont ceux qui parviennent à vous calmer et à vous faire rêver ainsi.

Album révélation:
“Chambre 12”, de Louane

C’est officiel avec 700 000 exemplaires, « Chambre 12 » est l’album le plus vendu en 2015. De Gaëtan Roussel qui lui écrit « Nos secrets » aux spectateurs de la « Famille Bélier » qui retrouvent sa version de « Je vole », tout le monde aime cette jeune fille pleine de vie, curieuse des autres. En plus de toutes ses qualités, elle a une voix qui touche, mi enfantine mi femme fatale. Patxi Garat montre ses talents d’auteur compositeur, Raphaël lui offre aussi un titre, Dan Black, le chanteur de The servant a réalisé cet album, tous ont créé un joli écrin Pop pour celle qui se fit connaître via The Voice. Peines de cœur, envie ou colère, avec honnêteté, elle sait être la voix de sa génération. Après le César du meilleur espoir féminin pour celle qui vient de commencer une tournée, 2016 sera peut-être l’année d’une Victoire. Ce pourrait être la première, ce ne sera pas la dernière car la belle Louane s’installe assurément pour un moment dans la variété française.

Révélation scène:
Hyphen Hyphen

Cela peut se révéler «dangereux » de traîner en backstage d’un concert des niçois de Hyphen Hyphen, en effet, armés d’un marqueur épais ils vous redécorent le visage en moins de temps qu’il n’en faut pour que Madonna donne une fessée. Santa, Adam, Line, Zaccharie se connaissent depuis le lycée, ces quatre dernières années ils ont écumé avec succès tremplins, concours et autres scènes ouvertes. Ils sautaient alors dans tous les sens, euphorie à fond les ballons. Signature, album,  les choses sérieuses commencent, or ils parviennent à rester aussi spontanés et libres, mais avec une ligne de conduite simple : devenir un groupe à tubes mondiaux. Ils peuvent compter sur Santa née de mère américaine à l’accent parfait et qui sait courir sur scène vers ses complices pour à la fois leur pomper de l’énergie et les mettre en valeur, car loin de bidouillage de studio ils  sont avant tout musiciens.  Dans leurs têtes, c’est certain ils savent déjà comment ils prendront d’assaut la scène du Stade de France.

Album de chansons:
“De L’Amour” de Johnny Hallyday

C’est le 50ème album de « notre » Johnny. Quand on sait que McCartney n’en a enregistré « que » 40 et les Rolling Stones seulement 22, on réalise la performance. Enregistré cet été en 10 jours entre Paris et Los Angeles c’est selon l’aveu même de l’intéressé l’un de ses plus intimes. C’est aussi depuis 1999 et « Sang pour sang » composé par David son fils, un album à compositeur unique  (Goldman ou Michel Berger avant lui). C’est Maxim Nucci/Yodelice qui travaille avec Johnny depuis l’album « Jamais seul » qui endosse ce rôle, à l’exception notable de « Des raisons d’espérer » que Johnny a composé. Dans « De l’amour » résolument blues, rock  parfois rockabilly, il avait aussi envie de traiter de sujets d’actualités. Ainsi une chanson écrite par Jeanne Cherhal parle de l’après Charlie, « Valise ou cercueil » de Pierre Jouishomme évoque le sort des migrants. Miossec, Vincent Delerm, Aurélie Saada (Brigitte), Pierre Dominique Burgaud (Le soldat rose) complètent le casting de celui qui poursuit la 183ème tournée de sa carrière.

Album rock:
“Mandarine”, des Innocents

Quinze ans se sont écoulés entre « Les Innocents » et ce « Mandarine » qu’on espérait  depuis qu’on voyait jouer au gré de leurs envies JP Nataf et Jean-Christophe Urbain. Notamment un après-midi d’été aux Francofolies où, hilares devant une salle conquise, ils enquillaient leurs tubes avec lesquels on a tous grandi. Ecrit, composé, chanté et joué par le groupe qui est maintenant duo, on retrouve intacte la magie des chansons entre pop et folk. On retrouve ces deux voix amies qui s’harmonisent à merveille. On retrouve ces associations de mots qui étonnent et font rêver : « Love qui peut », les références de musiciens érudits « Harry Nilsson ». Cet album bref de 10 titres et de 38 minutes fait l’effet de recevoir une carte postale  de vieux amis partis vivre ailleurs, l’amitié domine toujours, on a tant à partager, à se raconter, à continuer à vivre. Ce cinquième album leur fera t’il recevoir une quatrième Victoire, réponse le 13 février.

Album de musiques urbaines:
“Feu”, de Nekfeu

Album de musiques du monde:
“Homeland”, de Hindi Zahra

 

Album de musiques électroniques ou dance:
“The Wanderings of the Avener”, de The Avener

Chanson originale:
“Sapés comme Jamais”,  de Maître Gims

Spectacle musical/Tournée/Concert:
Christine and the Queens pour sa tournée des Zéniths

 

Vidéo-Clip:
“Christine”, de Christine and the Queens

Kendji “Les yeux de la mama” (Victoires de la Musique)

Nekfeu “On Verra” aux Victoires de la Musique

Louane “Avenir” aux Victoires de la Musique

Christine and The Queens “Intranquillité” aux Victoires de la Musique

Vianney “Quand j’étais chanteur” aux Victoires de la Musique

Maïtre Gims “Sapés comme Jamais” aux Victoires de la Musique

victoires_musique-2016-palmares