Les Oscars 2014. « 12 Years a Slave » sacré meilleur film

oscarL’Academy of Motion Picture Arts and Sciences ou AMPAS (Académie des arts et des sciences du cinéma en français été fondée le 11 mai 1927 en Californie, sous l’impulsion de Louis B. Mayer, afin d’élaborer une feuille de route pour les grands studios et aider à la médiation au sein des conflits sociaux. Ainsi, elle a défini de nouvelles règles techniques et déontologiques dans la production et la distribution de films sur le sol américain.

L’Académie est composée de moins de 6000 membres, issus de différentes professions cinématographiques et dont la très grande majorité provient des États-Unis. L’Académie accepte néanmoins l’affiliation des professionnels du cinéma du monde entier. En 2004, elle comptait, parmi ses adhérents, des représentants de 36 pays différents.

Depuis 2013, la présidente de l’AMPAS est la directrice marketing Cheryl Boone Isaacs (en), la troisième femme après Bette Davis et Fay Kanin et la première Afro-Américaine à accéder à cette fonction

Selon une enquête du Los Angeles Times, réalisée en 2012, 94 % des quelque 5 700 inscrits étaient blancs, seuls 14 % avaient moins de 50 ans et les trois quarts étaient des hommes.

*****

***

*

Oscars : “12 Years a Slave” sacré meilleur film, “Gravity” remporte sept statuettes
La 86e cérémonie des Oscars a été dominée par “Gravity”. Le court-métrage français “Mr Hublot” remporte un Oscar, le seul pour la France.
Par Ariane Nicolas

Mis à jour le 03/03/2014 | 12:18 , publié le 03/03/2014 | 02:12

On a cru, un temps, à une moisson d’Oscars pour Gravity, et puis… 12 Years a Slave et Dallas Buyers Club ont mis leur petit grain de sable dans la machine. Le film d’Alfonson Cuarón a dominé la 86e cérémonie des Oscars, lundi 3 mars, en remportant sept statuettes : meilleurs effets spéciaux, meilleur son, meilleur mixage sonore, meilleur montage, meilleure bande originale, meilleure photographie et meilleur réalisateur.

Mais l’Oscar du meilleur film a été décerné à 12 Years a Slave, du Britannique Steve McQueen. Son film sur l’esclavage, produit par Brad Pitt (qui joue également dans le film), a reçu deux autres récompenses : meilleur second rôle féminin pour la Kenyane Lupita Nyong’o, et meilleur scénario adapté.
Matthew McConaughey bat Leonardo DiCaprio

Le premier trophée de la soirée, celui du meilleur second rôle masculin, est allé à Jared Leto, pour son rôle de travesti séropositif dans Dallas Buyers Club. Ce dernier a d’ailleurs tenu un discours assez poignant, rendant hommage “à tous les rêveurs du monde entier”, notamment au Venezuela et en Ukraine, ainsi qu’à “toutes les personnes mortes du sida”.

Le film du Canadien Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club, a reçu une seconde statuette, celle du meilleur acteur, décerné à Matthew McConaughey. Déception, donc, pour Leonardo DiCaprio, qui n’a toujours pas d’Oscar à son palmarès malgré sa performance remarquée dans Le Loup de Wall Street, de Martin Scorsese. L’Oscar de la meilleure actrice a quant à lui été remis à Cate Blanchett, pour sa prestation assez dingue dans Blue Jasmine, de Woody Allen.

Dans les autres catégories, on notera les deux statuettes récoltées par La Reine des neiges, des studios Disney (meilleure chanson et meilleur film d’animation), ainsi que l’Oscar du meilleur scénario original pour Her, de Spike Jonze, avec Joaquin Phoenix. L’Oscar du meilleur film en langue étrangère est allé à l’Italien Paolo Sorrentino, pour son film baroque La Grande Bellezza. La France repart avec une statuette, celle du meilleur court-métrage d’animation, remis à Mr Hublot, de Laurent Witz et Alexandre Espigares.
http://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/suivez-en-direct-la-ceremonie-des-oscars_543039.html
Les principaux lauréats des 86es Oscars

Meilleur film : 12 Years a Slave, de Steve McQueen
Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron pour Gravity
Meilleur acteur : Matthew McConaughey pour Dallas Buyers Club, de Jean-Marc Vallée
Meilleure actrice : Cate Blanchett pour Blue Jasmine, de Woody Allen
Meilleur acteur dans un second rôle : Jared Leto pour Dallas Buyers Club, de Jean-Marc Vallée
Meilleure actrice dans un second rôle : Lupita Nyong’o pour 12 Years a Slave, de Steve McQueen
Meilleur scénario original : Spike Jonze pour Her
Meilleur scénario adapté : John Ridley pour 12 Years a Slave, de Steve McQueen
Meilleur film d’animation : La Reine des neiges (Frozen), de Chris Buck et Jennifer Lee
Meilleur court-métrage d’animation : Mr Hublot, de Laurent Witz et Alexandre Espigares
Meilleur film étranger : La Grande Bellezza, de Paolo Sorrentino (Italie)
Meilleur documentaire : Twenty Feet from Stardom de Morgan Neville
Meilleur mixage son : Gravity, d’Alfonso Cuaron
Meilleur montage son : Gravity, d’Alfonso Cuaron
Meilleure musique de film : Steven Price pour Gravity, d’Alfonso Cuaron
Meilleure chanson originale : Let it Go, paroles et musique de Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez, dans La Reine des neiges (Frozen)
Meilleur court-métrage de fiction : Helium, d’Anders Walter et Kim Magnusson
Meilleurs effets visuels : Gravity, d’Alfonso Cuaron
Meilleur montage : Gravity, d’Alfonso Cuaron
Meilleure photographie : Gravity, d’Alfonso Cuaron
Meilleurs décors : Gatsby le Magnifique, de Baz Luhrmann
Meilleurs costumes : Gatsby le Magnifique, de Baz Luhrmann