L’éphéméride du 9 février

Création d’un CAPES de Créole le 9 février 2001

9 février 1431 : début du procès de Jeanne d’Arc.

9 février 2015 : une double prise d’otage a lieu à Paris et à Dammartin-en-Goële, liée à l’attentat contre Charlie Hebdo deux jours plus tôt…

Un décret intègre le créole dans la section des langues culturelles régionales et crée le CAPES de créole. Force jugulée, la langue créole fut formellement interdite dans les salles de classe jusquèn 1982. L’étranglement culturel combiné à la doxa administrative avait mené à l’internement et à la radiation des cadres de l’enseignant Gérard Lauriette qui avait une méthode consistant à partir du savoir de l’élève créolophone. Le militantisme a pris place notamment en chanson : <<Manman-w voyé-w lékol pou aprann l’ABCD» (…) «poo aprann paléfransé » (…) « Si ou lésé kréyol-la tonbé ou péké sav ki moun ou yé », Linstauration du concours permet d’avoir un « regard neuf» sur la société et contribue à asseoir la créolité dont Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant et Jean Barnabé ont été les premiers ambassadeurs.

Source : « Les Antilles et la Guyane en 365 dates » de Laura Manne, Caraïbeditions