Le réalisateur italien Ettore Scola est mort

ettore_scola-2Auteur de près de 40 films, dont “Nous nous sommes tant aimés” et “Une journée particulière”, le réalisateur italien est décédé à l’âge de 84 ans.

Le cinéaste italien Ettore Scola, réalisateur notamment d'”Une journée particulière” ou de “Nous nous sommes tant aimés”, est mort mardi à Rome à 84 ans, selon les médias italiens citant des sources hospitalières. Ettore Scola, né en 1931, passait pour un des derniers grands maîtres du cinéma italien, réalisateur de chefs d’oeuvre mettant en scène Marcello Mastroianni, Sophia Loren, Vittorio Gassman ou Nino Manfredi.

Auteur de grands films sur l’histoire de son pays, il avait réalisé près de 40 films en 40 ans. Parmis ses plus connus, “Affreux, sales et méchants”, pour lequel il avait reçu le Prix de la mise en scène au 29e festival de Cannes.
Caricature des sociétés modernes

Avant de se lancer dans le cinéma, Ettore Scola avait étudié le droit, puis travaillé dans la presse. Il débute dans le septième art en 1953, comme script doctor, puis comme scénariste. Il réalise son premier long métrage en 1964. C’est son film “Drame de la jalousie” qui le rend connu. En 1974, Scola connaît le succès international avec “Affreux, sales et méchants”, une satire grinçante de la société romaine quart-mondiste.

Par la suite, Ettore Scola dirige plusieurs comédiens français comme Vincent Pérez et Emmanuelle Béart, ou encore Fanny Ardant. Connu et réputé pour son audace, ses caricatures féroces des sociétés modernes, il avait créé en 2009 le Festival international du film de Bari (Italie).

D’après AFP