La nuit des étoiles

Vendredi 2 août 2019 à partir de 18h au CDST de Saint-Pierre

Pour l’édition 2019 de « La Nuit des étoiles », le CDST (Centre de découverte des sciences de la Terre) et le CDSA (Club de découverte des sciences astronomiques) proposent une soirée « autour du ciel » le vendredi 2 août. Le thème retenu pour cette nouvelle manifestation nationale est « Pierre d’étoile ».

Au programme de la soirée :

– Exposition complétée par une vidéo sur les « météorites » ou cailloux de l’espace

16 levers de soleil” 

Documentaire de Pierre-Emmanuel Le Goff.

Synopsis:

S’envoler pour l’espace. C’est ce rêve que Thomas Pesquet a réalisé en décollant depuis la base de Baïkonour. A 450 kilomètres de la Terre, durant ces six mois où le monde semble basculer dans l’inconnu, un dialogue se tisse entre l’astronaute et l’œuvre visionnaire de Saint Exupéry qu’il a emportée dans la station spatiale.

La presse en parle :

Culturebox – France Télévisions par Michaël Naulin
Au-delà de l’aspect documentaire (premier long-métrage réalisé dans l’espace à partir de prises de vues en résolution 6K), Pierre-Emmanuel Le Goff livre une œuvre onirique sur l’espace.

Elle par Emilie Rivenq
De cette collaboration précieuse entre un cinéaste et son envoyé spatial, on ressort comme en apesanteur.

Femme Actuelle par Amélie Cordonnier
Dépaysement garanti pour ce voyage en apesanteur aux côtés de Thomas Pesquet que nous suivons six mois à bord de la Station spatiale internationale.

Ouest France par La Rédaction
En pleines tensions géopolitiques et alarmes écologiques, cette formidable immersion questionne notre rapport au monde.

Le Journal du Dimanche par Stéphane Joby
Un périple fascinant malgré son manque de rythme.

Le Parisien par La Rédaction
Si beaucoup de passages sont d’une beauté stupéfiante, le film se révèle cependant un peu trop long et contemplatif.

Première par Sophie Benamon
Accompagné des pensées de Saint-Exupéry, l’astronaute confère aussi une dimension poétique au voyage, rythmé par le saxophone – instrument fétiche de Thomas Pesquet- de Guillaume Perret.

Le Nouvel Observateur par Nicolas Schaller
Pourquoi les séquences préparatoires et les discussions par Skype entre Pesquet et sa femme occupent-elles un simple carré au milieu de l’écran et pâtissent-elles d’un son si mauvais ? Ce très long patchwork mériterait de repasser sur la table de montage.

– Échange avec Emile Bidoux et Charles-Albert Helenon, du CDSA autour du film

– Description du ciel : planètes et constellations observables

– Observation du ciel à l’oeil nu et aux instruments, si le temps le permet.

Vendredi 2 août à 18 h 00, au CDST, à Saint-Pierre. Il est recommandé de s’inscrire au 0596.52.82.42/