Festival International du Film-Documentaire de Martinique 2017

Du 9 au 17 Juin 2017 à Madiana & “Hors les murs”

L’association PROTÉA organise du 9 au 17 Juin 2017, « LES RÉVOLTÉS DU MONDE », 1ère Edition du Festival International du Film-Documentaire de Martinique, avec des projections de films en compétition et hors compétition (événement gratuit) aux dates suivantes :• Du 9 au 11 Juin : Projections au Cinéma Madiana

Du 12 au 17 Juin : Hors les murs avec des projections décentralisées à :

  • Saint-Pierre (12 Juin),
  • Carbet (13 Juin),
  • Sainte-Luce (14 Juin), Rivière-Salée,
  • Anses d’arlet (16 Juin),
  • Saint-Joseph (17 Juin)

Après sept éditions riches en émotions, le Festival du Film-Documentaire « Les Révoltés de l’Histoire » cède la place à la première édition du Festival International du Film-Documentaire de Martinique « Les Révoltés du Monde pour vous proposer un nouveau format de rencontres autour du film-documentaire et de l’histoire des luttes menées par les peuples africains et afro-descendants.

S’appuyant sur une sélection de documentaires internationaux, de haut niveau, récents, le Festival International du Film-Documentaire de Martinique : « Les Révoltés du Monde » propose de vous faire découvrir cette année des longs métrages audacieux et engagés sur des personnages ou des groupes qui, à l’instar de Cheikh Anta Diop ( Kemtiyu, Seex Anta, Cheikh Anta) ou des Black Panthers ( Black Panthers, les prémices d’une révolution ), ont marqué leur époque et continuent d’inspirer les luttes actuelles.

La place des femmes dans les luttes d’émancipation pour la liberté, la dignité et la justice a toujours été centrale mais peu visible. Le festival a ainsi choisi de répondre à cette anomalie avec le film « Ouvrir la voix ».

D’un autre coté le rapport entre la musique et la politique, avec les coulisses de l’élection du Président haïtien Michel Martelly, alias Sweet Micky (Sweet Micky for président) ainsi que l’histoire de quarante ans de lutte contre l’apartheid en Afrique sud au travers de la musique (Amandla ! A revolution in four part harmony) permettront de comprendre comment la musique a contribué au combat des peuples pour se libérer du racisme d’état et de la dictature. Enfin la situation dramatique des enfants-soldats en Ouganda incarnés par le cas de Joseph Kony avec le film “Wrong elements “, révélera les tensions et les inégalités qui nourrissent les conflits du monde d’aujourd’hui.

Pour cette nouvelle formule du festival, cinq longs-métrages documentaires, inédits en Martinique, seront projetés en compétition du vendredi 9 au dimanche 11 Juin 2017 au Cinéma Madiana, concourant ainsi pour trois prix respectivement décernés par un jury professionnel, un jury des jeunes et le public.

Trois autres longs-métrage documentaires, seront diffusés hors compétition, Amandla ! A revolution in for part harmony, et deux autres documentaires rendant hommage à deux icones de la musique noire : Bob Marley (Marley) et Alpha Blondy (Alpha Blondy, un combat pour la liberté),. Le débat suivant chaque projection, ainsi que le vote, renforceront l’interaction et le rôle du public.

La décentralisation du Festival, qui fait partie de l’ADN de l’association Protéa, aura lieu du 12 au 17 juin, permettant de répondre aux besoins des martiniquais vivant ”en communes” ainsi qu’à la demande des villes partenaires qui ont chacune sélectionné l’un des films projeté.

Enfin, comme ce fut le cas les années précédentes les établissements scolaires de 1er et 2nd degrés de la Martinique (Zones Cap Nord et Espace Sud) bénéficieront également de projections-débats dans leurs murs, avec la programmation de films-documentaires adaptés à ces publics spécifiques.

Nul doute que les films documentaires projetés suivis des débats nous enseigneront sur l’état de notre monde, tout en intégrant la réalité historique et la création esthétique, la réflexion et l’émotion : autant de critères primordiaux de notre sélection.

Plus que jamais le Festival les Révoltés du Monde, fait le pari que ces films répondent au besoin grandissant des martiniquais côtoyant tous les jours les réalités de la mondialisation, à vouloir comprendre le monde qui les entoure, un monde qui est de plus en plus violent et complexe. De nombreux échanges mutuels en perspective, que nous espérons fructueux, avec l’espoir de construire un nouveau monde, plus juste et solidaire, ensemble.

ENTRÉE GRATUITE – RÉSERVATION CONSEILLÉE
CONTACT PRESSE : Muriel Côme CHARGÉE DE MISSION : Eunice Orsucci
06 96 27 88 81 06 90 11 68 66 / 06 68 21 56 25
murielcome@gmail.com contact@revoltesdelhistoire.fr
COORDINATEUR DU FESTIVAL : Frédéric Tyrode Saint-Louis, Président de Protéa
06 90 39 85 49 / 06 03 09 39 00
fredericsaintlouis@yahoo.fr

JURY & PRIX
Proclamation du palmarès : Dimanche 11 Juin, Palais des Congrès du Cinéma Madiana, après la projection de 18 heures
_________________________________________________________

Dans le cadre de cette première édition, la programmation de 2017 a donné lieu à la sélection de 5 films-documentaires. Un jury composé de professionnels, choisi dans le milieu du cinéma, de la culture, de l’audiovisuel, …décernera le « Prix Spécial du Jury ».
Un jury composé de six lycéens en classe de seconde au Lycée de Bellevue, avec l’aide de Madame Sidoine, Madame Zacharie et de Monsieur Zonzon, remettront le « Prix Jeunesse ».
Le « Prix du Public » récompensera le documentaire “coup de cœur”, parmi la sélection soumise au vote à l’issue des projections.

Depuis de nombreuses années, William Zébina officie en tant que Journaliste Reporter Images et Présentateur à Martinique 1ère (groupe France Télévisions).
A l’occasion de la semaine de la presse, il n’hésite à transmettre sa passion de l’audiovisuel auprès des jeunes en milieu scolaire.

Vendredi 9 juin 2017 19h Madiana

1ère Édition du Festival International du Film-Documentaire de Martinique / Association Protéa 7  Soirée d’ouverture

Vendredi 16 juin 2017 Hors les Murs : Commune : Les Anses d’Arlets
19 heures

Paillotte du Bourg des Anses d’Arlet
Mairie : 05 96 68 62 02
Protéa : 06 90 11 68 66 / 06 96 27 88 81
Protéa : 06 96 27 88 81 / 06 90 11 68 66

Vendredi 9 Juin – 19 h Madiana

BLACK PANTHERS : Prémices d’une révolution (TVF) (Film en compétition)

The Black Panthers : Vanguard of the Revolution (TVO)
De Stanley Nelson
Version Originale Sous-Titrée en Français
États-Unis | 2015 | 116 minutes

Synopsis :

À cette époque, les failles de la société américaine ne pouvaient être ignorées plus longtemps : les villes brûlaient, le Viêt Nam explosait, les conflits faisaient rage autour des droits des femmes, des homosexuels et des droits civils. De nombreux jeunes ayant grandi dans les années 60 étaient déterminés à construire leur propre Rêve Américain. Une nouvelle culture de la révolte émergeait et le groupe Black Panthers Party for Self-Defense allait se poster à l’avant-garde du mouvement. Ce documentaire est le premier long-métrage à se pencher sur le Black Panthers Party et son impact sur la culture et le paysage politique américain.

Distinctions
2016 : Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) (France) – Compétition officielle
2015 : AFI Docs Film Festival – Silver Spring (États-Unis) – Sélection officielle
2015 : Full Frame Documentary Film Festival (États-Unis) – Sélection officielle
2015 : Sundance Film Festival (États-Unis) – Sélection officielle

Samedi 10 Juin 2017 11 heures Madiana

KEMTIYU, SEEX ANTA – CHEIKH ANTA (Film en compétition)

D’Ousmane William Mbaye
France, Sénégal | 2016 | 94 minutes

Synopsis :

Portrait de Cheikh Anta Diop, personnage controversé, vénéré par certains et décrié par d’autres, mais largement méconnu. Né en 1923 au Sénégal, cet historien, scientifique et homme politique a consacré sa vie à la mise en valeur l’Afrique. Ses recherches, notamment sur l’Égypte ancienne, et ses ouvrages ont contribué à donner ou à redonner à l’Afrique conscience historique et dignité.

L’Homme Universel, Le Contemporain Capital, Le Géant du Savoir, Le Dernier Pharaon… titrent les journaux sénégalais au lendemain de sa mort, le 7 février 1986. Trente ans plus tard, Kemtiyu dresse le portrait de Cheikh Anta Diop, savant précurseur, hors du commun, insatiable de sciences et de connaissances, mais aussi homme politique intègre et éclairé. Un personnage vénéré par certains, décrié par d’autres, et méconnu par le plus grand nombre. Ce film raconte le combat d’un homme qui passera toute son existence en quête de vérité et de justice, afin de redonner à l’Afrique une conscience historique et une dignité.

Distinctions :
2017 : Vues d’Afrique (Canada) – Section Documentaire International – Mention spéciale
2017 : Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) (Burkina Faso) – Prix du meilleur documentaire ACP & Premier Prix du documentaire
2016 : Les escales documentaires de Libreville (Libreville, Gabon) – Prix Charles Mensah

Samedi 10 Juin – 14 h Madiana

WRONG ELEMENTS (Film en compétition)

De Jonathan Littell
France, Allemagne, Belgique | 2016 | 133 minutes
Version Originale Sous-Titrée en Français

Synopsis :

Ouganda, 1989. Un jeune acholi guidé par des esprits, Joseph Kony, forme un nouveau mouvement rebelle contre le pouvoir central, l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). Une “armée” qui se développe par enlèvement d’adolescents – plus de 60 000 en vingt-cinq ans. Geofrey, Nighty, Mike et Lapisa font partie de ces enfants, enlevés à l’âge de 12 ou 13 ans. Aujourd’hui ils tentent de se reconstruire, de retrouver une vie normale, et reviennent sur les lieux qui ont marqué leur enfance volée. À la fois victimes et bourreaux, témoins et acteurs d’exactions qui les dépassent, ils sont toujours les « Wrong Elements » que la société a du mal à accepter. Pendant ce temps, l’armée ougandaise traque encore, dans l’immense forêt centrafricaine, les derniers rebelles LRA dispersés. Mais Kony, lui, court toujours.
Distinctions :
2016 : États généraux du film documentaire – (Lussas, France) – Sélection Plein air
2015 : Festival de Cannes (France) – Sélection Officielle – Séances Spéciales

Samedi 10 Juin – 17 h Madiana

OUVRIR LA VOIX (Film en compétition)

d’Amandine Gay
France | 2017 | 122 minutes

Synopsis :

Ouvrir La Voix est un documentaire sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire, et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité “femme” et “noire”. Il y est notamment question des intersections de discriminations, d’art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration.

Samedi 10 Juin 2017 20 heures Madiana

MARLEY (Film hors compétition)

De Kevin Macdonald
| 2012 | 144 minutes

Version Originale Sous-Titrée en Français

Synopsis :

La place de Bob Marley dans l’histoire de la musique, son statut de figure sociale et politique et l’héritage qu’il nous laisse sont uniques et sans précédent. Ses chansons délivrent leur message d’amour et de tolérance, de résistance à l’oppression, et transcendent les cultures, les langues et les religions aujourd’hui encore, avec la même force que lorsqu’il était en vie.
En collaboration avec la famille de l’artiste – qui a ouvert ses archives privées pour la première fois – Kevin Macdonald a réuni une mine d’informations, des images d’archives rarissimes et des témoignages poignants qui interrogent le phénomène culturel tout en dessinant le portrait intime de l’artiste, depuis sa naissance jusqu’à sa mort en 1981, faisant définitivement de « Marley » le film documentaire de référence, au moins pour les 30 années à venir.

Dimanche 11 juin 2017 11h Madiana

Sweet Micky for président

De Mariette Montpierre
 de 1998
 
Synopsis :

Documentaire sur le chanteur populaire haitien Michel Marteley, qui visait la presidence de la Republique, en concurrence avec le pere Aristide.
Le film, présenté cette semaine au festival du film de Los Angeles, raconte l’accession au pouvoir du président haïtien Michel Martelly, que Pras Michel, né à New York mais de parents haïtiens, dit avoir inspirée.
Le film retrace la transformation du musicien de “compas” très populaire, aux postures sur scène outrancières, en candidat crédible, se déclarant à Montréal avant d’aller à la recherche de donateurs haïtiens à New York ou à Hollywood, où Michel Martelly a été soutenu notamment par Sean Penn et Ben Stiller, qui apparaissent dans le film.

Dimanche 11 juin 2017 15h Madiana

Amandla!: A Revolution in Four Part Harmony

Réalisateur: Lee Hirsch
avec: Duma Ka Ndlovu , Vusi Mahlasela , Walter Cronkite | Voir l’ensemble des élections . evolution in Four Part Harmony

Synopsis :

Soulignant la musique dans la lutte contre la domination minoritaire en Afrique du Sud, Amandla !: Une Révolution In Four Party Harmony adopte une approche chronologique pour aborder la résistance contre apartheid. Bien que le film ne cherche pas à définir l’apartheid et à chroniquer  d’autrea événements historiques, il fournit des connaissances de base succinctes tout en atteignant son but : souligner la longue lutte contre la domination de la minorité blanche. Sorti en 2002, Amandla! donne vie aux chanteurs et compositeurs sud-africains qui se sont battus contre le régime oppressif utilisant des chants de liberté. Soulignant particulièrement le célèbre compositeur Vuyisile Mini dont le corps a été exhumé au début du film. Ce film, est un complément parfait pour ajouter un contexte et une nuance à la discussion sur l’apartheid et  à l’histoire récente de l’Afrique du Sud.

Dimanche 11 juin 2017 18h Madiana

« Alpha Blondy, un combat pour la liberté »

« Alpha Blondy, un combat pour la liberté » est le premier documentaire (90 mn) consacré à Alpha Blondy. C’est un film de Dramane Cissé et Antoinette Delafin, réalisé avec l’accord d’Alpha Blondy.

Synopsis :

Les chansons d’ALPHA BLONDY ont fait le tour du monde depuis trente ans. Il a vendu plus de 20 millions d’albums, hors Afrique, distribués dans 153 pays… De Kingston à Jérusalem, son message universel porté par le reggae touche ceux qui rêvent d’un monde plus juste. Il exprime aussi les préoccupations du continent africain en pleine mutation. Chez lui, en Côte d’ivoire, ALPHA BLONDY est apparu comme la voix des sans voix jusqu’à devenir symbole d’espoir. S’il fait figure de visionnaire, il est aussi parfois le « fou du roi ». Ce premier documentaire qui lui est dédié est un film musical qui mêle éléments biographiques et considérations politique et spirituelles. Au gré de chansons qui ont marqué notre époque, le chanteur se souvient des épisodes qui ont fait de lui une star. Un mythe vivant qui appartient à l’histoire de l’Afrique contemporaine.
Un scénario musical

Qui n’a jamais vu Alpha Blondy sur scène pourra comprendre à travers ce film pourquoi le public en redemande ! A l’aube de trente années de carrière, la fougue, le talent et la générosité de cet artiste hors pair, rejaillissent à chaque prestation pour toucher en plein cœur un public fidèle et toujours renouvelé. Elevé aux sons des griots et des guitares électriques, Alpha Blondy se révèle grâce au Reggae de Bob Marley. Loin d’en être une pâle copie, il prend son micro de prophète pour parler au nom de l’Afrique. On lui connaît de nombreux tubes percutants de sincérité, une voix d’or, une musique profonde et entraînante, des appels à la prière et à la révolution pacifique.