“Des femmes et des hommes”

22 novembre 2016 à 18h à l’ESPE Pointe-des-Nègres

des_femmes__des_hommesDans le cadre du Mois du Doc Martinique.

Document d’histoire récente poursuivant un objectif de véracité mais aussi objet d’art sensible et bouleversant, « Des femmes et des hommes » porte un regard lucide sur les discriminations dont sont encore largement victimes les femmes sur toute la planète et propose d’envisager l’égalité comme une voie première de progrès économique et social pour toutes et tous.

“Des femmes et des hommes” relaient la parole de militantes, sur tous les continents, de toutes confessions, de toutes les sphères culturelles ou économiques. Un vaste panorama et une conclusion universelle : la terre tournerait plus rond si les femmes étaient égales aux hommes.

Ce film n’est pas seulement une ode à la cause des femmes, il est un défi. Réalisé grâce à la solidarité de nombreux professionnels du cinéma, cadreurs, preneurs de son, régisseurs, etc, il a été tourné sur tous les continents, à la rencontre de militants-es de l’égalité entre les sexes. Et a pu voir le jour grâce à une utopie, un média philanthropique et participatif, avec appel aux dons : le “projet imagine” conjugué à celui des “Héros humbles”, avec le soutien de ONUFEMMES, l’entité des Nations unies dédiée à l’autonomisation des femmes.

Les conséquences de l’inégalité entre femmes et hommes ont confondu l’auteure de cette fresque, Frédérique Bedos. Elle a interviewé la remarquable Marcella Villareal de la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations) dont le constat est sans appel, et les calculs édifiants :
“100 millions d’affamés en moins”
Aujourd’hui, et nous parlons de 2014, nous comptons 840 millions de personnes affamées dans le monde. L’égalité entre femmes et hommes est étroitement liée à la réduction de la faim et de la pauvreté. Les femmes représentent 43% du travail agricole dans les pays en développement. Si vous regardez qui a accès aux moyens de production en agriculture, vous verrez que dans le monde entier dans chaque pays, au Nord, au Sud, à l’Est à l’Ouest, les femmes et les hommes participent tous deux à l’agriculture, cependant ce sont les hommes qui ont un plus grand accès à tout de dont on besoin pour être productif. Les terres, bien sûr. Même en Europe ou aux Etats-Unis la plupart des titres de propriété appartiennent aux hommes pas aux femmes. Moins d’accès aux fertilisants, aux intrants, à l’eau, aux crédits , à la connaissance, à l’accès aux semences améliorées, aux nouvelles méthodologies pour produire mieux et plus vite : tout cela est concentré entre les mains des hommes.

Que se passerait-il si les femmes avaient le même accès à tout cela que les hommes ? Elles deviendraient plus productives. Et ces augmentations de productivité conduiraient à une augmentation considérable de la production alimentaire dans son ensemble. Les effets sur l’ensemble de la société seraient spectaculaires, énormes. Plus de cent millions de personnes sortiraient de la faim si les femmes avaient accès aux mêmes ressources de production dans le secteur agricole que les hommes.
tv5monde
information.tv5monde.com ›