“Cri de mes racines” de Jean-François Colombo & Josiane Antourel

Samedi 13 janvier 20 h Tropiques-Atrium

Scolaire le 12 à 9h30

De Jean-François Colombo & Josiane Antourel
Cie BY4
Le duo « Cri de mes racines » est un poème visuel dédié à Haïti. Son relief sinueux, reflète la morphologie de la femme caribéenne. Ce chant du corps en évoque les combats, les révoltes et les douleurs de l’île, qui tient « debout » en lutte contre elle-même dans un système social et politique hostile. Offrande de Jean-François Colombo, décédé en 1996, à l’île soeur et voisine Haïti, elle puise ses forces dans les gestes quotidiens traditionnels de la Martinique. Cette offrande de Jean-François Colombo, va-t-elle s’écouler tel du sable entre les doigts ? Laisser disparaître ce travail signifiant de notre patrimoine chorégraphique ?
Ou alors : resserrer les doigts pour conserver, partager et distribuer cette substance précieuse ? Au-delà du modeste hommage à sa personne à travers ses choix esthétiques et chorégraphiques, ce travail de relecture du solo « Cri de mes racines », transcrit en
duo, fait émerger plusieurs pistes de recherches ; contribution à une « écriture chorégraphique contemporaine caribéenne ».

Chorégraphie originale : Jean-François Colombo
Texte : Louis-Philippe Dalembert
Chorégraphe, Adaptation, Conception lumière & Interprète : Josiane Antourel
Adaptation texte, Mise en scène & Interprète : Yna Boulangé
Création lumière : Yann-Mathieu Larcher
Vidéo : Vianney Sotès & Arlette Pacquit
Costumes : Érick Plaza Cochet
Josiane Antourel & Yna Boulangé

Production : Cie BY4
Coproduction : Tropiques Atrium
Scène nationale
Avec le soutien de : DAC Martinique
Université des Antilles BU,
Lakou Sanblé & AMIO
Jean-François Colombo (1962 – 1996)
Initié aux danses afro-caribéennes il s’intéresse aux techniques contemporaines, jazz et classique et étudie avec Ronnie Aul,Zadith, Mariapin, Lault et au SERMAC. Il quitte la Martinique en 1978, pour se former en Europe notamment à la MUDRA de Maurice Béjart à Bruxelles et chez Alvin Mc Duffy. Il danse, enseigne et sera soliste-interprète au Ballet Jazz de Paris. Rentré en 1991 en Martinique, il laisse une empreinte forte dans la danse contemporaine.
20h – salle frantz fanon

Josiane Antourel
Nourrie par l’esprit du tambour et du jazz, formée à l’Académie internationale de danse de Paris, aux États-Unis et au Canada, elle est une pionnière de la danse en Martinique depuis 35 ans, avec une approche décloisonnée de l’art, imprégnée de la nature, dans une écriture afro-contemporaine.
« Une danse conçue comme une musique pour les yeux ».