Contes et Musique à la BU, 12ème…

Mardi 9 octobre 2018 à 18h 45 à la BU du campus de Schœlcher

Selon une tradition bien établie, et fort courue, la saison culturelle de la bibliothèque universitaire du campus de Schoelcher s’ouvrira au rythme du son et de la parole contée avec la 12ème édition du Festival Contes et Musique dans la cité, organisé par l’Association Martinique Images en collaboration avec tous les lieux accueillant la programmation.

Mardi 9 octobre à 18h45, la BU, fidèle à ses promesses d’échange et d’ouverture sur le monde, offre à son public un plateau de choix avec Robert SEVEN-CROW BOURDON et Jean-Claude DUVERGER.

Jean-Claude DUVERGER, conteur et comédien martiniquais, est une figure réputée de la vie culturelle de notre territoire. Né à Basse-Pointe en 1948, son destin est placé d’emblée, par la grâce de l’état civil, sous le double patronage de Césaire, natif de la même commune, et de la révolte militante anticolonialiste telle que portée par “les 16 de Basse-Pointe”, du nom de ce conflit social meurtrier qui marqua cette même année 48 de son empreinte poltico-judiciaire. Dans un entretien éclairant accordé au site Outremer Le mag’, celui qui se définit comme un “conteur militant” explique comment le contexte historique et social lié à la post-départementalisation a façonné durablement sa conscience artistique et politique. L’exode rural, les mouvements de population, c’est aussi l’altérité en partage : ” J ‘[] ai également entendu des contes, différentes manières de les dire et de vivre des veillées. Quand je suis devenu un « diseur de contes », j’ai voulu les mettre surtout au service des miens. J’ai dit ce que je voulais dire à travers ce que l’on appelle maintenant le conte contemporain ou le conte social. J’ai choisi de conter la réalité…”

Robert SEVEN-CROWS BOURDON, pour sa part, puise dans l’imaginaire métissé de sa double culture acadienne et amérindienne la force de ses contes et légendes qu’il accompagne au tambour ou à la guitare. Ce média canadien nous indique que pour R.S.C. Bourdon,” le conte est une façon de faire connaître la richesse de sa culture amérindienne. Pour les Premières Nations, le conte a toujours été la fondation orale de la transmission de la culture. Chaque conte traditionnel transmet les valeurs sociétales et spirituelles de la Nation ainsi que les codes de conduite”.

Deux belles rencontres en perspective, au croisement de toutes les influences !

Cette manifestation marquera le début de la saison culturelle 2018-2019 de la BU de Schoelcher.

Consultez ici le programme complet du festival.

Entrée libre et gratuite, venez nombreux !

Lire Plus=> Site de la BU