Argent amer

Vendredi 19 janvier 2018 à 19h 30. Madiana V.O.

De Wang Bing
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalités hong-kongais, français

Synopsis:
À peine sortis de l’adolescence, Xiao Min, Ling Ling et Lao Yeh ont des rêves plein la tête. Quittant leur village du Yunnan, ils partent grossir la main d’oeuvre de Huzhou, une cité ouvrière florissante des environs de Shanghaï. Soumis à la précarité et à des conditions de travail éprouvantes, ils veulent quand même croire en une vie meilleure.

La presse en parle :

Les Inrockuptibles par Jean-Baptiste Morain
Immersion documentaire dans une ville industrielle vouée à la confection de masse. Le réalisateur de “A l’ouest des rails” poursuit sa fulgurante épopée de la Chine contemporaine.

L’Humanité par Emile Breton
La leçon d’économie sur la mondialisation qu’ils dispensent, parce qu’ils la vivent tous les jours et que le cinéaste les a assez aimés pour les laisser parler, jamais on ne l’aura aussi bien entendue.

Cahiers du Cinéma par Camille Bui
L’humanité du geste cinématographique (dont les filmés sont complices) permet de porter attention à une beauté gratuite dont n’a que faire la triste machine productiviste : la chaleur des amitiés ou les lumières colorées qui, la nuit, transfigurent le paysage urbain.

Critikat.com par Nicola Brarda
Que voit donc le spectateur, deux heures et demie durant ? Des hommes et des femmes au travail, ou dans les rares moments de pause (on n’osera pas dire de liberté) qu’ils sont parvenus à rogner à un rythme de production chronophage. La sobriété du film découle de son objet : il s’agit en montrant le travail et rien que le travail, de rendre manifeste la marge infiniment restreinte que ce mode de production réserve à la vie tout court.

La Septième Obsession par Xavier Leherpeur
“Argent amer” pose et aborde son sujet avec une persistance humaniste et une rigueur d’approche objective.

Le Figaro par Marie-Noëlle Tranchant
Un regard magnifiquement humain sur le monde du travail.

Le Monde par Mathieu Macheret
Ainsi, “Argent Amer” s’avère-t-il, en même temps qu’un témoignage frappant sur la condition ouvrière, un grand film sur le sommeil, plus précisément sur l’engourdissement comateux qu’un travail sans limite insuffle au corps et à la conscience.

Le Nouvel Observateur par François Forestier
Un film lent, qu’on regarde avec émotion. Ces hommes, ces femmes, c’est la Chine de demain, la Chine du cauchemar.

Libération par Luc Chessel
Ronde documentaire implacable, le film de Wang Bing saisit le quotidien de Chinois venus de la campagne pour chercher du travail dans les ruches urbaines, à l’est du pays.