A Montserrat dans les Caraïbes, on refuse les touristes mais on accepte les télétravailleurs aux revenus confortables

Montserrat est un petit territoire britannique située en mer des Caraïbes. Cette île de 102 km2 est peuplée de moins de 5000 habitants mais accueille chaque année entre 18.000 et 20.000 visiteurs.

Mais alors que l’épidémie de Covid-19 a commencé à se propager à l’ensemble de la planète dès le printemps 2020, les autorités de l’île ont décidé de prendre des mesures drastiques pour protéger sa population. Les frontières de Montserrat sont restées longtemps totalement fermées aux voyageurs étrangers avant de rouvrir progressivement en avril 2021, mais seulement sous certaines conditions.

Un programme spécialement pensé pour les télétravailleurs

Quarantaine obligatoire, revenus très confortables exigés (70.000 dollars mensuels), tests à l’entrée mais aussi nécessité de rester minimum deux mois sur le territoire, Montserrat n’a rien laissé au hasard.

Ainsi, seules sept familles d’étrangers ont pu profiter de la douceur de l’île depuis le lancement de ce programme.

L’ouverture des frontières aux touristes prévue pour le 1er octobre

Ce contrôle drastique a permis à l’île d’être relativement épargnée par le Covid-19 avec seulement 33 personnes testées positives au 15 septembre dernier, sur les 18 mois écoulés. “Nous ne pouvons pas nous permettre de nous laisser déborder par cette pandémie.”, a déclaré une habitante de Monserrat au quotidien américain The New York Times.

Les moyens médicaux de l’île ne lui auraient effectivement pas permis de faire face à un trop grand nombre de cas. Mais alors que la pandémie recule dans le monde entier à mesure que la vaccination progresse, Montserrat rouvrira ses frontières aux touristes à compter du 1er octobre… pour peu qu’ils soient vaccinés.

Source : GEO