Les V.O. de Tropiques-Atrium en janvier & février 2016

 Jeudi 28 Janvier à 19h30

au-dela_des_montagnes

Au-delà des montagnes

 Synopsis

Chine, fin 1999. Tao, une jeune fille de Fenyang est courtisée par ses deux amis d’enfance, Zang et Lianzi. Zang, propriétaire d’une station-service, se destine à un avenir prometteur tandis que Liang travaille dans une mine de charbon. Le cœur entre les deux hommes, Tao va devoir faire un choix qui scellera le reste de sa vie et de celle de son futur fils, Dollar. Sur un quart de siècle, entre une Chine en profonde mutation et l’Australie comme promesse d’une vie meilleure, les espoirs, les amours et les désillusions de ces personnages face à leur destin.

La presse en parle :

La Croix  par Arnaud Schwartz

Avec ce film retenu en compétition lors du dernier Festival de Cannes, Jia Zhang-Ke, cinéaste de la mémoire et de l’oubli, livre une œuvre majeure.

Libération  par Clément Ghys

Que Jia Zhangke soit l’un des quelques immenses cinéastes vivants au monde est une chose quasi évidente. Mais le plus surprenant face à son cinéma, c’est qu’il ne nous exclut jamais. On est happés dans son monde de fiction comme on l’est dans le comté de Yoknapatawpha de Faulkner, le faubourg Saint-Germain de Proust ou le Japon médiéval de Mizoguchi.

aVoir-aLire.com  par Gérard Crespo

La grande force de “Mountains may depart” est de traiter ce thème de l’effritement des liens sociaux avec l’écrin d’un beau mélodrame, audacieux dans sa construction.

Télérama  par Louis Guichard

Jia Zhang-ke met en scène une glaciation progressive des rapports humains, une “éclipse” des sentiments, sur fond de matérialisme, de technologie et de migrations sans fin. Mais sa fougue romanesque, son énergie pop et ses talents d’artificier conjurent la froideur du constat : cette fresque somptueuse nous donne moins le bourdon que le frisson.

Première  par Christophe Narbonne

La transposition de l’intrigue dans un futur déshumanisé, vision foudroyante de mélancolie du cinéaste démiurge, achève d’emmener cet Au-delà des montagnes vers des cimes d’émotion.

 

 

  • The Substitute

    Mardi 2 Février 2016 à 20h
    Salle Frantz Fanon
  • Taxi Téhéran

    Vendredi 26 Février à 19h30
    Madiana
  • Le Président

    le Mercredi 17 Février et Mardi 23 Février à19h30
    Madiana