La Révélation !

— Par Pierre Alex Marie-Anne —

La Martinique compte un citoyen français de plus et pas n’importe lequel : l’Artaban qui préside aux destinées du Parti (prétendument )Progressiste Martiniquais.

C’est ce qui nous fut récemment révélé au détour d’une interview-choc sur un des médias locaux.

En substance,“Français je suis, français je resterai” pour paraphraser la célèbre proclamation du Poète;

l’accouchement fut certes difficile mais quelle joie de la délivrance pour l’intéressé, hanté par cette insupportable contradiction ,de nature existentielle : “être ou ne pas être français”,en restant un mariniquais authentique.

Il faut saluer à son juste prix cet effort combien méritoire, (même s’il ne devait être que de courte durée !),tant les doutes planent sur la sincérité de l’appartenance à la Collectivité Nationale des hiérarques PPM ; les exemples à cet égard abondent:

Chef d’un parti ne tarissant pas d’avanies et de quolibets à l’égard de la marâtre FWANS , accusée de tous les maux ;

Rejet des insignes distinctifs nationaux;

Refus de s’intéresser à la formation des équipes ministérielles et à participer aux centres de décision gouvernementaux où se joue l’élaboration des politiques publiques impactant notre territoire.;

Exigence d’une “ nation martiniquaise autonome”, édictant souverainement ses propres Lois, préfiguration d’un futur État -associé à l’État français , confiné pour ce dernier à son rôle purement utilitaire de bailleur de fonds.

On imagine donc la surprise des auditeurs à entendre cet égaré de la République faire sans en avoir l’air son “coming out” : il est désormais -en aviez -vous douté? -un bon français qui a retrouvé le chemin de la “mère patrie”. Alléluia, béni soit le seigneur pour le retour du fils prodigue!

Un tel évènement mérite d’être célébré comme il se doit : Mr le Préfet ,vous manqueriez à tous vos devoirs de ” Représentant de l’État dans le Département “, (comme il vous a été rappelé avec insistance ces temps derniers), si vous n’organisiez pas incessamment une cérémonie solennelle pour la remise de son titre officiel de ”citoyen de la République française une et indivisible “à cet éminent acteur de la scène politique locale.

Je me permets respectueusement d’appeler votre attention sur le risque que vous courriez à trop tergiverser .

Il me revient en effet, de source généralement bien informée, que notre incomparable Sénatrice, gloire de notre petite contrée s’apprête à lui décerner le titre honorifique, combien envié, de Président d’honneur de tous les” Alés Virés idéologiques”, présents et à venir.

Ce serait vraiment dommage -vous en conviendrez- que vous vous fassiez ainsi doubler sur le fil; le Président MACRON pourrait , je le crains, ne pas vous le pardonner.

Pierre Alex MARIE-ANNE