Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

XVI° AG des Comités Populaires

10 novembre /9 h 00 min 13 h 00 min

Dimanche 10 Novembre 2019 aux Trois-Îlets –

Avançons ensemble pour vivre mieux.

« Contribuer à l’unité entre tous ceux et toutes celles qui, en Martinique comme dans le monde, travaillent à la construction d’une société plus équitable, plus solidaire, respectueuse de l’environnement, du vivant et de l’intérêt des générations futures. ». Voila l’intention essentielle des Comités Populaires et du CNCP depuis leur création, le 28 août 1983.

Nous avons le plaisir de vous inviter à la rencontre de restitution publique du résultat des travaux de notre XVI° Assemblée Générale statutaire qui se tiendra

Dimanche 10 Novembre 2019 de 9 h à 13 h

Centre administratif du bourg des Trois-îlets.

A cette occasion, nous présenterons le bilan du travail de notre organisation, l’analyse que nous faisons de la situation nationale et internationale actuelle ainsi que nos propositions visant à contribuer à l’unité de notre peuple dans sa lutte pour l’émancipation et le mieux-vivre.

Nous sommes convaincus que nous pouvons faire face aux dangers qui pèsent sur le monde et qui nous concernent tous sans exception- catastrophes liées au changement climatique, menace de conflit militaire majeur, débâcle économique et violences sociales- si nous surmontons les divisions artificielles et les barrières érigées par les ennemis de l’humanité pour construire l’autre monde possible.

Souhaitant que vous nous honoriez de votre présence, nous vous adressons nos salutations cordiales.

Pour le CNCP : Le Président, Jean ABAUL

Programme

* 9 h : Accueil des invités

* 9 h 30 : présentation du bilan de travail du CNCP

* 10 h – 10 h 30 : présentation des analyses et des propositions du CNCP

* 10 h 30 – 11 h 30 : échanges avec les participants

* 11 h 30 : pot convivial

* 13 h : repas au lotissement La Haut de Rivière Salée (sur réservation)

Contacts : tél. 0696.332.632 / mail, cncpmartinique@gmail.com

https://www.facebook.com/cncpmartinique/

 

*************************

Le Conseil national des comités populaires (CNCP) est un parti politique nationaliste, anticapitaliste et indépendantiste de la Martinique.

Logotype officiel.
Présentation
Présidente Josette Massolin
Fondation 1983
Siège Fort-de-France
Porte-parole Robert Saé
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Maoïsme
Indépendantisme martiniquais
Site web www.m-apal.com

Historique
Le CNCP a été fondé le 28 août 1983.

Ce mouvement anti-assimilationniste a contribué largement à la réhabilitation du Bèlè et à la vulgarisation de l’histoire de la Martinique auprès du bas peuple.

Aux élections municipales de 1995 à Fort-de-France, la liste du CNCP Que nos quartiers prennent la parole conduite par Francis Carole réalisait 2 472 voix soit 11,04 % des suffrages. Le CNCP obtenait 3 sièges dans l’opposition municipale ; il s’agissait de Francis Carole, Daniel Donat et Patrick Doré.

Aux élections législatives de 1997 dans la 3e circonscription, Francis Carole, candidat du CNCP, réalisait au 1er tour 3 124 voix soit 17,68 % des suffrages. C’est le meilleur score réalisé par ce parti dans une élection depuis sa création en 1983.

Francis Carole, ancien conseiller municipal du CNCP quitte le parti avec quelques militants et fonde le Parti pour la libération de la Martinique (PALIMA) le 10 octobre 1999.

Aux élections régionales de 2004, La liste des « Patriotes » MIM-CNCP conduite par Alfred Marie-Jeanne a obtenu 74 860 voix et dispose de 28 sièges sur 41 au Conseil régional. Le CNCP avait trois élus dans la majorité d’Alfred Marie-Jeanne de 2004 à 2010, il s’agissait de Marie-Hélène Léotin, Edmond Mondésir et Josette Massolin. Marie-Hélène Léotin était la première vice-présidente du conseil régional.

Aux élections régionales de mars 2010, Marie-Hélène Léotin est réélu conseillère régionale sur la liste des « Patriotes et sympathisants » conduite par l’indépendantiste Alfred Marie-Jeanne. Marie-Hélène Léotin est depuis le 26 mars 2010 membre de la commission permanente du conseil régional de la Martinique.

En 2015, lors des premières élections territoriales, le CNCP constitue une coalition électorale avec le MODEMAS et le GRS. La liste Nou pèp la est conduite par Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur et vice-président du MODEMAS2. Les têtes de la liste sont Marcellin Nadeau pour la section du Nord, Samuel Tavernier pour la section du Centre, Rita Bonheur, du GRS, présidente de l’Union des femmes de la Martinique pour la section de Fort-de-France et Suzy Singa pour la section du Sud3. Au premier tour, la liste obtient 7 653 voix, soit 6,34 %, mais ne peut se maintenir au second tour, ni fusionner avec une autre liste.

Élus
Les leaders du CNCP sont :

Marie-Hélène Léotin, professeure agrégée d’histoire, conseillère régionale et conseillère municipale du François,
Edmond Mondésir, professeur de Philosophie, musicien (chanteur de Bèlè), ancien conseiller régional
Robert Saé, conseiller municipal du Robert et Léon Bertide, secrétaire-général du syndicat Union générale des travailleurs de Martinique.
Le CNCP compte 1 élu au conseil régional (Marie-Hélène Léotin) sur la liste « Patriotes martiniquais et sympathisants » conduite par Alfred Marie-Jeanne. Ce mouvement compte aussi 6 conseillers municipaux :

Monique Pamphile (Fort de France) ;
Robert Saé (Robert) ;
Jean-Claude Louis-Sidney (Sainte-Luce) ;
Marie-Hélène Léotin (François) ;
Raymond Elana (François) ;
Mathurin Alexis-Alexandre (Trois-Ilets).
La présidente du CNCP est Josette Massolin. Son porte-parole est Robert Saé.

Les organes d’expression de ce parti sont radio APAL et le journal Asé Pléré Annou Lité.

Œuvres de Marie-Hélène Léotin
Ouvrages réalisés par l’historienne Marie-Hélène Léotin et édités par APAL Production :

La révolution anti-esclavagiste de mai 1848 en Martinique, mai 1991 ;
1492-1992 cinq cents ans de résistance amérindienne, noire et populaire. Textes et documents présentés par Marie-Hélène Léotin – octobre 1992 ;
La Grève de janvier/février 1974, janvier 1995 ;
Martinique 50 ans de départementalisation 1946-1996, mars 1997 ;
Martinique : 1848 les esclaves face aux réalités de la société coloniale, mai 1998 ;
Martinique : la grève de février 1900 ; centenaire de la fusillade du François, mars 2000.

Notes et références
Laurent de Boissieu, « Conseil National des Comités Populaires (CNCP) », France Politique,‎ 19 août 2017 (lire en ligne [archive]).
« Marcellin Nadeau, candidat à la Collectivité territoriale de Martinique, tête de liste du Rassemblement citoyen solidaire (Modemas, GRS et CNCP) : « Un projet alternatif pour la Martinique! » » [archive], sur martinique.franceantilles.fr, France-Antilles, 29 juin 2015 (consulté le 16 février 2018)

Source : Wikipedia

Détails

Date :
10 novembre
Heure :
9 h 00 min 13 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Les_Trois_Îlets