“La ronde de sécurité”, une pièce de Guy Froissy, m.e.s de José Exélis

EPCC-Atrium le 11/06/2015 à 20 h

ronde_de_nuitUne reprise 22 ans après sa création en Martinique ou l’art de faire du neuf avec du vieux? 🙂

Une nuit, à proximité d’une cité dans un parking, un homme se promène quand surgit de l’ombre un homme armé. L’homme au fusil commence une interrogatoire musclé qui peu à peu, tourne au rapport de forces, au cauchemar psychologique. Une mise en abyme de deux hommes.
D’où viennent-ils ces inquisiteurs, censeurs, justiciers d’un jour, professeurs de savoir-faire et autres redresseurs de tort ?
Qui sont-ils pour s’arroger le droit de fouiner dans la vie des autres et d’en disposer ; pour émettre, sans douter, tant d’avis péremptoires et jugements définitifs ?
Le citoyen vigile de La Ronde de sécurité est le produit que sécrète une société malade de ses peurs, de ses faiblesses, de sa brutalité et de sa haine : ses monstres.

*****

La ronde de Sécurité, texte de Guy Froissy

Mise en scène : José Exélis
Assistante à la mise en scène : Ina Boulangé
Interprètes : Emile Pelti et Charly Lérandy
Création lumières et fabrication décor : Dominique Guesdon
Chant : Jean-Luc Boufrainville
Adaptation créole : José Exélis, PAtrick Lafrintière, Eric Muday
Régie lumière, son : La Servante
Scénographie : José Exélis

Guy Foissy

Né à Dakar en 1932, ses premières pièces ont été créées en 1956 au Théâtre de la Huchette à Paris. Puis en 1965 par la Compagnie Jean-Marie Serreau-André-Louis Périnetti. Actuellement plus de 80 de ses pièces ont été jouées, en France et dans plus de 35 pays, et traduites dans une quinzaine de langues.
Il est édité pour la première fois en 1966. Aujourd’hui quelques 60 de ses pièces sont éditées, (ainsi que plusieurs dizaines de textes théâtraux courts, réunis pour la plupart dans les 6 volumes de “l’Art de la Chute”) dans l’Avant-Scène, chez Actes-Sud-Papiers, à La Librairie Théâtrale, aux Editions Magnard, aux Editions du Laquet, aux Editions Art & Comédies,aux Éditions “L’œil du Prince” et à l’Harmattan. A l’étranger, il est édité en Allemagne, Hongrie, Mexique, U.S.A, Pays-Bas, Russie et une trentaine de ses pièces sont éditées au Japon.
En 1972, “Coeur à Deux” est créée à La Comédie Française (dans le cadre de l’opération Neuf Auteurs Nouveaux à la Comédie Française).
En 1976, une compagnie théâtrale japonaise, dirigée par Masao Tani décide de s’appeler Théâtre Guy Foissy et de se consacrer exclusivement à son théâtre. Elle a créé une quarantaine de ses pièces à Tokyo. Elle a fêté en 2011 son 35ème anniversaire.
Il a écrit également un livre de souvenirs d’auteur “Le Sablier des Mots” (Editions du Laquet).
En 2006, il a fêté ses 50 ans de théâtre.
Il a mené parallélement une carrière de cadre de l’Action Culturelle en France et à l’étranger, et fut, entre autres, administrateur d’un Centre Dramatique National (Théâtre de Bourgogne), directeur d’un Centre d’Action Culturelle (C.A.C Mâcon), directeur d’un Centre Culturel Français à l’étranger (Centre Culturel Franco-Italien de Gênes-Italie), président de la Compagnie 73-Théâtre de Cannes, dirigée par Chantal Bouisson (son épouse). Il vit aujourd’hui sur la Côte d’Azur.

Il a reçu de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière:
Prix Coup de Théâtre-Les Nouveaux Auteurs (ORTF 1969)
Prix Courteline (SACD 1978)
Grand Prix de l’Humour Noir du Spectacle (1979)
Prix de la Radio (SACD 2001)
Le Prix Théâtre (SACD 2013)
Et des décorations:
Officier des Arts et Lettres, Chevalier des Palmes Académiques, Médaille d’Or de la Ville de Cannes.

Guy Foissy est joué à la Comédie française et obtient de nombreux prix (Courteline en 1978, prix de l’humour noir en 1979…). Les pièces de théâtre de Guy Foissy sont marquées par un ton décalé et incisif.
.Guy Foissy s’est forgé un style à l’écart des chapelles et des modes. Son oeuvre est une chronique drôle et impitoyable des maux du siècle à l’humour lucide et amer. L’insolite se conjugue au délire et à l’absurde.
Les personnages s’appellent Un et Deux. Deux est une sorte de cadre sans rien d’inquiétant en lui. Un fait sa ronde, fusil en main et arrête Deux sur le parking. Un n’est pas un vigile professionnel, il agit pour son compte, par haine des délinquants et de la “racaille”…”
Michel Azama

Affiche lors de la création en 1993

la_ronde_de_securite_1993