Conférences, Colloques

SOS KRIZ, ou de l’urgence d’agir

— par Janine Bailly —

Ce vendredi 7 juillet 2017, le festival de Fort-de-France bat son plein. En fin d’après-midi, on converge en nombre vers la Savane, où aura lieu le concert gratuit du jour. Mais d’autres s’acheminent avec empressement vers la Mairie de la ville, où l’association SOS KRIZ convie à la soirée de clôture de ses Deuxièmes Rencontres. Salle au sixième étage du bâtiment, salle où plane, sur les murs écrite, l’ombre de Césaire, salle vite comble, preuve que les deux manifestations ne sont pas antinomiques, comme déjà le suggérait l’intitulé proposé par les organisateurs : « Kilti pou djéri bles ? La culture peut-elle aider à la guérison ? ». Comme aussi le dit l’intitulé retenu pour le Festival de cette année : « La culture essentielle ». Oui, ce Festival, populaire et festif, aux propositions diverses, aptes à réjouir le plus grand nombre d’adeptes de tous âges, fait bien partie intégrante de cette culture martiniquaise, avec vocation d’aider, en ce début de vacances, à la guérison de nos blessures.…

Lire Plus =>

31è congrès mondial du C.I.É.F.

Du 26 juin au 2 juillet 2017  au Campus de Schoelcher

31e Congrès mondial Conseil International d’Études Francophones

Édouard Glissant : « écrire en présence de toutes les langues du monde » : anthologie de la poésie du Tout- Monde.

*Président : Jean-Pol MADOU, Université de Savoie Mont-Blanc

Secrétaire : Hugues AZÉRAD, Université de Cambridge

Vendredi  30 juin de 10:45 à 12:15   Amphi Hellène Sellaye 

*Intervenants :
« Quand le maître et l’esclave se raturent », Alexandre LEUPIN, Louisiana State University

« Ce que poésie veut dire », Manuel NORVAT, Université des Antilles

« Poétiques de l’Utopie chez Édouard Glissant », Hugues AZÉRAD, Université de Cambridge

« Le Livre-archipel : Rien n’est Vrai, tout est vivant », Jean-Pol MADOU, Université de Savoie Mont-Blanc

 

PRÉSIDENTE
Yolaine PARISOT
Université Rennes 2
CELLAM
Département des Lettres Place du Recteur Henri Le Moal CS 24307
35043 Cedex Rennes, France
presidente@cief.org
http://www.cief.org
DIRECTRICE GÉNÉRALE
Eileen LOHKA
Université de Calgary
directrice@cief.org
CO-DIRECTEUR GÉNÉRAL
Thierry LÉGER.…

Lire Plus =>

« Abord psychanalytique du concept de créolisation chez Édouard Glissant »

Mercredi  21 juin 2017 à 18h 30 à la Bibliothèque Schoelcher

  • Conférence de Jeanne Wiltord, psychiatre, psychanalyste
  • Des corps et des voix : textes de Monchoachi, poète, écrivain, philosophe, lus par Clément Relouzat, professeur agrégé de Lettres
  • Glissant sur la trace : « La trace c’est la manière opaque d’apprendre la branche et le vent : être soi, dérivé à l’autre. » Texte d’Édouard Glissant, mise en espace par Hervé Deluge, comédien, metteur en scène, mis en musique par Luther François, déclamé par Nicole Ozier-Lafontaine et Hervé Deluge

 

Le concept de créolisation, élaboré par Édouard Glissant n’est pas à confondre avec la notion de métissage, il n’inscrit pas l’identité dans une visée de l’être, ni dans la recherche d’une origine ou d’une racine. Jeanne WILTORD interrogera ces conséquences, à partir de ce qu’enseigne la psychanalyse avec des femmes et des hommes dont l’histoire personnelle a eu à s’inscrire dans l’histoire de l’expérience première de la créolisation, puis dans l’expérience de l’assimilation : conséquences subjectives sur ce qui fonde l’identité ; conséquences sur le fonctionnement du lien social.…

Lire Plus =>

Deuxième Journée Internationale du Yoga

Dimanche 18 juin 2017 à Saint-Pierre au chateau Depaz

Organisée par la ville de Saint-Pierre

Sous le Haut-Patronage de l’Ambassade de l’Inde

Qu’est-ce que le Yoga ?

Pratiqué en Inde depuis les temps anciens, le yoga est une discipline à la fois physique, spirituelle et mentale. Le terme “yoga”, qu’on retrouve dans des textes sacrés dès le 15ème siècle avant Jésus-Christ, dérive d’un mot sanskrit qui signifie “union”. Le yoga est une pratique qui tend à l’unité de la conscience et du corps. Pour y parvenir, il associe des mouvements du corps, des exercices de respiration et de méditation.

C’est entre le 2ème siècle avant J-C et le 5ème siècle que furent fixées les bases du yoga par le penseur indien Patanjali. Au départ philosophie, le yoga est aujourd’hui un art de vivre. De nombreuses personnalités telles que Swami Vivekananda, Sri Aurobindo, Paramhansa Yogananda, Sri Sri Ravishankar, B.K.S. Iyengar et tant d’autres encore ont joué un rôle fondamental dans la promotion du yoga au-delà des frontières de l’Inde.…

Lire Plus =>

« C’est pas de l’amour » : projection suivie d’un débat organisé par l’UFM

Vendredi 16 Juin à 18h à la salle de délibérations de Saint Pierre

« Violences conjugales: Quelles formes? Comment reconnaître les pièges pour s’en sortir »

C’est pas de l’amour
De Jérôme Cornuau
Avec Déborah François, Marie Guillard, Patrick Catalifo
Genre Drame
Nationalité français

Synopsis:
Laëtitia, mère au foyer, vit à la campagne, où elle s’ennuie souvent. Son mari part régulièrement en déplacement, la laissant seule avec son enfant. La jeune femme est bouleversée quand elle découvre que sa voisine Hélène est victime de violence conjugale. Harcelée mentalement et physiquement par son mari, un médecin en apparence charmant, celle-ci refuse d’accepter son statut de victime et va jusqu’à se considérer coupable. Malgré ce déni douloureux, Laëtitia ne veut pas rester sans réagir. Témoin chaque jour d’actes insupportables, elle est bien décidée à agir pour tenter de sauver Hélène de l’enfer de la violence conjugale…

Récompenses : Prix de la meilleure réalisation à Jérôme Cornuau et prix d’interprétation féminine à Marie Guillard au festival de fiction de la Rochelle en 2013

La presse en parle :

Téléstar par Arabelle Combet
Lors de sa première diffusion le 5 février 2014 sur France 2, le téléfilm avait bouleversé 3,6 millions de téléspectateurs.…

Lire Plus =>

« Art et hasard »

Vendredi 9 juin 2017 – 18h30 – à la Bibliothèque Schoelcher (Fort-de-France)

Dominique Berthet, Laurette Célestine, Hugues Henri, Frédéric Lefrançois et Sentier.

 «Le processus créateur est souvent comparé à une lutte entre une intention, une prévision, une volonté et l’irruption de l’imprévu, de l’aléa, de l’incontrôlé.

La création ne se fait pas dans la sérénité, mais dans la recherche, l’expérimentation, l’exploration ; bref, dans l’incertitude, dans l’intranquillité.

« La création n’est qu’une série d’hésitations. S’il n’y a pas d’hésitations, d’inquiétude, d’interrogation, ce ne serait plus que de l’habilité » disait Édouard Pignon avant d’ajouter : « C’est dans la découverte, dans le frémissement de l’inquiétude, dans le frémissement de l’hésitation qu’on cueille les fleurs de la création ».

La création artistique nous plonge dans une constante oscillation entre intention et hasard, projet et inconnu, dessein et surprise. Il s’agit d’un saut dans l’inconnu. Dans le cas contraire, la création ne serait que de l’habilité, du savoir-faire, de la technique.

Questionner la présence et le rôle du hasard dans l’art, c’est découvrir les voies inattendues explorées par les artistes.…

Lire Plus =>

L’œuvre de Césaire à l’espace Niemeyer

— Par Fara C —
Débat et concert Debout dans les cordages, avec le duo Zone libre et le rappeur Marc Nammour.

Dans le cadre du cycle Des lendemains qui chantent, fêtant les 80 ans du Front populaire et conjuguant patrimoines musicaux, poésie et histoire, l’espace Niemeyer accueille un débat-lecture présenté par Zebrock et célébrant l’œuvre d’Aimé Césaire, essentiel initiateur du concept de la négritude. En prologue du concert-poésie Debout dans les cordages, initié en 2013 par Serge Teyssot-Gay (guitariste, cofondateur de Noir Désir), un débat (« À quoi la poésie et la chanson nous engagent-elles ? »), animé par Rosa Moussaoui, journaliste à l’Humanité, convie Bertrand Dicale, spécialiste de la chanson, Francis Combes, poète-éditeur, et le rappeur de la Canaille, Marc Nammour.

Avec Debout dans les cordages, Serge Teyssot-Gay, Marc Nammour et le batteur Cyril Bilbeaud s’emparent avec brio de Cahier d’un retour au pays natal, de Césaire. « Ce texte, publié en 1939, est plus que jamais nécessaire en ces temps troubles où on nous impose de rentrer dans des moules, nous confie Serge Teyssot-Gay.…

Lire Plus =>

« Nous sommes plus grands que nous » : le texte-manifeste du festival Étonnants Voyageurs

— Par collectif —
Le festival international du livre et du film Étonnants Voyageurs se tient à Saint-Malo du 3 au 5 juin 2017. Depuis 1990 il explore les littératures d’Orient, d’Amérique latine, d’Afrique. Chaque année, deux cents écrivains de différents pays se retrouvent à Saint-Malo pour trois jours de rencontres, débats, lectures, cafés littéraires, dans 25 lieux de la ville.

Le texte-manifeste du festival:

Chaque jour nous le rappelle, s’il en était besoin : il n’est pas de question plus urgente, ici, au plus près de nous, comme à l’échelle du monde, que celle de la démocratie. Partout menacée, comme si nous avions perdu ce qui lui donnait sens, et qu’il s’agit de retrouver, pour la défendre. Parce qu’elle engage une idée de l’être humain et de sa liberté.

Pourquoi les fanatiques, s’acharnent-ils à détruire, à Palmyre et ailleurs, les manifestations du génie créateur de l’être humain? Parce qu’elles témoignent d’une dimension, en nous, qu’ils veulent à toute force nier et dans laquelle la plus immense diversité exprime une immense unité.…

Lire Plus =>

Michel Rovélas | Or et Peaux, Nouvelles Mythologies

2 juin – 26 juillet 2017 Fondation Clément

Conférence de Michel Rovélas

Dimanche 4 juin Juin 2017 à 10H

Ce dimanche,

La Fondation Clément vous invite à découvrir l’exposition Or et peaux, nouvelles mythologies à travers une conférence de l’artiste.

« Depuis tantôt déjà sur les bancs des écoles de Guadeloupe et d’ailleurs, en Blanc, Noir, Rouge et Jaune, dans des expositions en Caraïbes, en Martinique, à Santo Domingo, Porto-Rico, ou Haïti, en plein Paris, Marseille, Strasbourg, Barcelone, Valence ou Madrid, New York, Taiwan, Portugal, Corée du sud et dans le regard plein d’étoiles des Marie Galantais, des Guadeloupéens, j’ai donné à voir ce qui fit tressaillir mon esprit, partout où l’homme était la proie de l’homme; j’ai cherché l’essence droite de l’Homme, sa plénitude, celle de la Femme, pour la consolider de toutes les couleurs de L’Humain. »

Michel Rovelas

« Il y a le ciel, il y a la terre et, il y a ce peuple Rouge, Noir, Jaune, Blanc, labouré par l’histoire, dont l’écume, nourrie mon âme.…

Lire Plus =>

« Village des Initiatives Volontaires »

3 juin 2017  à partir de 7h à la Maison des Syndicats à Foyal

Composée de volontaires, bénévoles, petits artisans, socioprofessionnels, artistes, producteurs, etc., aux ressources de taille humaine, qui proposent des services, produisent ou fabriquent selon leurs inspirations des objets divers à partir de matériaux locaux de tous genres ainsi que des activités variées.

Originaires de toutes les communes de MARTINIQUE, ils ont pour objectifs de montrer leur savoir-faire, promouvoir leurs productions traditionnelles et désirent avoir une meilleure visibilité.

Leur première action publique se tiendra le samedi 3 juin 2017 à la Maison des Syndicats- Bd Général de Gaulle à Fort-de-france de 7 h 00 à 16 h 00.
Tout le monde est convié pour participer aux nombreux stands et attractions et a porter sa solidarité à cette initiative originale.
Pour tous renseignements complémentaires écrire au mail suivant : reseauviv@gmail.com
Téléphone : 0696 29 21 46 /0696 93 57 32/0696 39 92 63/0696 86 01 21…

Lire Plus =>

Journées d’étude sur la danse et le genre en Martinique

Mardi 30 et mercredi 31 mai 2017. Campus & Tropiques-Atrium.

  Placées sous la direction scientifique de Karine Bénac-Giroux et de Christine Bénavidès, maitres de conférences à l’Université des Antilles, ces journées, ouvertes à tous, s’inscrivent dans la dynamique de recherche du groupe « Genre et Société aux Antilles » réuni au sein du laboratoire LC2S. Conférences, débats, échanges et prestations artistiques sont au programme de ces deux journées d’activités réparties sur deux sites : le campus universitaire de Schoelcher et Tropiques Atrium Scène Nationale.

La Bibliothèque universitaire du campus de Schoelcher s’associe à cet évènement en accueillant, mardi 30 mai à 18h30, une table ronde intitulée « Genre et violence dans la danse, la danse/théâtre et la performance ». Conduit par Karine Bénac-Giroux, cet échange réunira Joëlle Kabyle et Roger Cantacuzène, membres des équipes de recherche du LC2S, ainsi que les danseurs et/ou chorégraphes Jean-Hugues Miredin et Laurent Troudart (cie Art&Fact), et Agnès Dru (ADCompagnie).

Dans un second temps, Agnès Dru, dont la démarche créatrice explore  » tout ce qui touche aux questions de la créolisation, de la différence culturelle et de la relation à l’ Autre » , nous proposera une conférence dansée.



Lire Plus =>

Recherches en esthétique n° 22

16 mai 2017 18h à l’ESPE

7° et dernière conférence du CEREAP,
en lien avec le CRILLASH, de cette année universitaire,
le mardi 16 mai, à 18h, salle polyvalente de l’ESPE (ex IUFM)
Présentation du nouveau numéro de la revue Recherches en Esthétique, sur « Art et hasard »
Intervenants : Widad Amra, Dominique Berthet, Lise Brossard, Manuel Norvat

*****

Sur le même thème

voir sur Madinin’Art

« Art et hasard » conférence du CEREAP
Mardi 21 février 2017 , à 18 h ESPE (Route du phare, Fort-de-France)

« Art et hasard » 21e colloque du CEREAP
26 & 27 novembre 2016 au Mémorial ACTe…

Lire Plus =>

Le Mai de Saint-Pierre 2017

Du dimanche 7 mai (au 30 juin)
« Terre et Espace » / C.D.S.T.
Exposition philatélique et cartophile
Lundi 8 mai 8 h à 17 h
Table en fête / Domaine du Fort
Expositions, évangélisation, déjeuner festif, marché local, animations organisée par la Communauté du Chemin Neuf
8 h 15
Mémoire et renaissance / Place Monuments aux Morts
Dépôt de gerbes, 8 mai 1945
8 h 30 Messe commémorative célébrée par Mgr David MACAIRE / Cathédrale
10 h Procession à l’Ossuaire / Cathédrale
11 h
Ouverture de l’exposition
« La Catastrophe de 1902, la Martinique se souvient » / Place BERTIN
organisée par l’association AMARHISFA
12 h
Célébration du centenaire de la statue « La Renaissance » de Madeleine de Jouvray
19 h Concert / Place Bertin
La Pastorale des Artistes
19 h
Les premières de la mode / Château Depaz (entrée 30 euros)
organisées par l’association les Premières de la Mode
Mercredi 10 mai : Journée Porte ouverte du R.S.M.A.…

Lire Plus =>

RPLL, Carte blanche : Lucette Salibur passe le relai à Gaël Octavia

Rencontres Pour Le Lendemain ( RPLL ) : Gaël Octavia le 16 mai 2017

L’esprit de l’amitié, l’esprit du courage, l’esprit de la persévérance…d’autres encore, tout aussi forts et sincères, ont imprégné la soirée des  Rencontres Pour Le Lendemain  à la Médiathèque Alfred Melon Degras du St Esprit. Exceptionnellement elle n’a pas eu lieu le dernier mardi du mois et les habitués, moins nombreux, peuvent se trouver frustrés de n’avoir pu profiter de la qualité de la prestation que Lucette Salibur et ses invités (Catherine Julien, Marlène Piejos, Lisette Salomon, Jean-Michel Dubray, Alex Donote, Daniel Talbot, Véronique Dorwling-Carter et José Exélis) nous ont offerte.

C’est avec simplicité et authenticité que, en retraçant la biographie de Lucette, nous avons vu se dérouler toute l’histoire du théâtre populaire martiniquais du XXème siècle jusqu’à nos jours. Sa diversité (de ses expériences balbutiantes à ses réussites), son « internationalité » (Afrique, Canada, Europe), sa spécificité caribéenne.

Lucette Salibur nous a projeté toute une série de photographies illustrant les différentes pièces ou films dans lesquels elle a travaillé.…

Lire Plus =>

« Nous sommes des nains sur les épaules d’un géant : Aimé Césaire »

Jeudi 18 mai 2017 à 18h

Salle de conférence du Crédit Agricole au Lamentin
Une contribution à une approche militante de la pensée et de la pratique politiques de CÉSAIRE, l’homme le plus célèbre et, de loin,
le plus important de notre vie publique.
L’historien et homme politique martiniquais Édouard de LÉPINE nous convie ici à réfléchir sur notre identité de Martiniquais, sur la reconnaissance de la personnalité collective du peuple martiniquais, sur notre droit à l’initiative historique et à la responsabilité.

Vous êtes invités à découvrir cet ouvrage

Introduction de l’historien et de ses ouvrages par Michel PONAMAH, homme de lettres, proviseur honoraire

Présentation simultanée des « Écrits politiques d’Aimé CÉSAIRE » : 400 textes et discours politiques de 1935 à 2008 en 5 volumes !…

Lire Plus =>

« Violences, Racisme et Religions en Amérique. Cornel West, une Pensée Rebelle », de Mahamadou Lamine Sagna

10 mai 2017  16h 45 à la BU du Campus Shoelcher

Le chercheur Mahamadou Lamine Sagna à la BU Campus Schoelcher leMercredi 10 mai, de 16h45 à 18h30, dans le cadre de l’édition 2017 du festival Lire et dire pour le plaisir organisé par l’association Virgul’, la BU du campus de Schoelcher, partenaire de l’opération, recevra le chercheur Mahamadou Lamine Sagna pour une rencontre-débat autour de son dernier ouvrage : « Violences, Racisme et Religions en Amérique. Cornel West, une Pensée Rebelle« .

Le chercheur Mahamadou Lamine Sagna à la BU Campus Schoelcher le 10 mai

Mercredi 10 mai, de 16h45 à 18h30, dans le cadre de l’édition 2017 du festival Lire et dire pour le plaisir organisé par l’association Virgul’, la BU du campus de Schoelcher, partenaire de l’opération, recevra le chercheur Mahamadou Lamine Sagna pour une rencontre-débat autour de son dernier ouvrage : « Violences, Racisme et Religions en Amérique. Cornel West, une Pensée Rebelle ».
Que pouvons-nous entendre de ce qui nous arrive d’Amérique ?…

Lire Plus =>

« La liberté de la presse est-elle immuable ? »

04 mai 2017 de 16h 30 à 18h BU du Campus Schoelcher

Le Club de la presse Martinique organise, jeudi, en partenariat avec la Bibliothèque Universitaire, une conférence sur le thème : « La liberté de la presse est-elle immuable ? » Deux invités sont attendus pour développer ce thème. En premier lieu, Maître Christelle Petit développera les fondements juridiques de la liberté de la presse. Dans un deuxième temps, Olivier Pulvar, maître de conférences en sciences de la communication, parlera des relations avec les réseaux sociaux. La rencontre est ouverte à tous.
– Conférence jeudi 4 mai, de 16 h 30 à 18 heures à la Bibliothèque Universitaire, campus de Schoelcher. Entrée libre et gratuite.

******

La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d’opinion et la liberté d’expression.

Ainsi, l’article 11 de la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen de 1789 dispose : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.…

Lire Plus =>

« Une si longue lettre d’amour – Et d’autres paroles », de José Robelot

5 mai 2017 à 16h 45, à la BU du Campus, Schoelcher

L’écrivain José Robelot sera présent à la BU du campus de Schoelcher vendredi 5 mai à 16h45 pour une rencontre/signature autour de son dernier ouvrage, Une si longue lettre d’amour – Et d’autres paroles (L’Harmattan, 2016).

Dans la lignée de ses prédécesseurs, poètes et écrivains marqueurs de la Parole caraïbe, José Robelot dresse le portrait sans concession d’une terre, d’un pays habité d’hommes et de femmes partagés entre la tentation de l’immobilisme et le désir de changement.
Ouvrage à la fois polémique, didactique, lyrique, épique, Une si longue lettre d’amour est un voyage au chaud de la réalité caribéenne dans ce qu’elle a de complexe, de dérangeant et de beau : le vivre ensemble. L’auteur se livre à un décryptage du pays aussi implacable que salutaire et revisite à sa manière les questions de mémoire, de « race », de liberté, de réparations, de partage de richesses, de pouvoir ou de protection de l’environnement.



Lire Plus =>

« Révolution, dictature, résistance dans le monde américano-caraïbe »

 Journées d’études du CRILLASH : 27 & 28 avril 2017

Programme Jour 1

8 h 30 : Accueil des participants
8 h 45 : Ouverture officielle avec Mme Odile FRANCOIS-HAUGRIN, VP Pôle Martinique et Mme Cécile BERTIN-ELISABETH, Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Mr Dominique BERTHET, Directeur de l’École doctorale 588.
9 h 15 : Ouverture scientifique avec Cécile BERTIN-ELISABETH, PR, UA et Dominique BERTHET, PR, UA, co-organisateurs
10 h 00 : pause-café
10 h 15 : Richard MARIN, PR émérite Université de Toulouse : Ty-pologie des dictatures latino-américaines.
11 h 00 Gérald DESERT, PRCE, UA : Gringo Viejo de Carlos Fuentes : un roman épique de la Révolution mexicaine.
11 h 45 Pause-déjeuner…

Lire Plus =>

Le Geste et La Matière, une abstraction «autre», Paris 1945 – 1965 : clôture le 16/04/2017

Conférence de Jean-Marie Louise dimanche 16/04/2017 à 10h

22 janvier – 16 avril 2017 -9h – 18h30 tous les jours
Pour clôturer l’exposition Le Geste et La Matière, une abstraction «autre», Paris 1945 – 1965, conçue et réalisée par le Centre Pompidou à l’occasion de son 40ème anniversaire, la Fondation Clément propose des événements gratuits et sans réservation ce dimanche 16 avril 2017.

DIMANCHE 16 AVRIL | 10H

Conférence de Jean-Marie Louise

Valeur expressive, pouvoir de signification, contenu spirituel de l’œuvre abstraite.

Il s’agit d’approcher l’art abstrait à travers ses dimensions sensible, intelligible et spirituelle. L’art abstrait ne cherche pas à représenter la réalité des choses. C’est un art sans image identifiable. Un art qui cherche à atteindre l’essence de l’objet et en donner une expression parfaite simple et pure. La quête de cette expression très pure et non figurative passe par la définition d’un langage plastique

basé sur la fonction expressive et (ou) symbolique des lignes, des formes, des couleurs, des mouvements, des rythmes, du geste, des outils, du support …

DIMANCHE 16 AVRIL | 11H ET 15H

VISITES COMMENTÉES DE L’EXPOSITION

Ces visites, dédiées à la découverte de l’abstraction non-géométrique, donnent les clés pour aborder ce mouvement.…

Lire Plus =>

La genèse du Dernier des Justes : André Schwarz-Bart, un « porteur du temps »

7 avril, 14-17 h, Ecole Normale Supérieure, 29 rue d’Ulm, Paris 5, salle 235 C

— Par Francine Kaufmann —
Dans le cadre du séminaire « manuscrit francophone » de l’ITEM
                                                          
Le Dernier des Justes  (*)   premier roman d’André Schwarz-Bart (1928-2006) paru au Seuil en 1959 eut un impact considérable dès avant l’attribution du Prix Goncourt qui le consacra et lui assura une des ventes les plus importantes dans l’histoire du prix. Le livre fut traduit dans un nombre considérable de langues, l’édition américaine dépassant à elle seule les 500 000 exemplaires. C’est que, en français en tout cas, à une époque où le silence pesait encore sur la Shoah, le roman constituait une des premières  sagas identitaires  (Francine Kaufmann) aboutissant à elle : débutant au Moyen Âge, le récit mythico-historique parcourt près de neuf siècles, des Croisades à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, de York à Auschwitz en passant par la Pologne, l’Allemagne et la France pour décrire à la fois le processus qui a mené au génocide et l’esprit dans lequel les Juifs de la diaspora ont vécu cet avènement dans une Europe chrétienne.…

Lire Plus =>

6e conférence du CEREAP: Paul Gauguin en Martinique

Mardi 4 avril 2017 à 18 h

Salle polyvalente de l’ÉSPÉ de Martinique
Conférencières : Anne-Catherine Berry, Lise Brossard, Christelle Lozere
Modérateur : Dominique Berthet

En avril 1887 Paul Gauguin et son ami peintre Charles Laval s’embarquent pour Panama « pour vivre en sauvage. […] . J’emporte mes couleurs et mes pinceaux, et je me retremperai loin de tous les hommes.». Gauguin travaille au percement du Canal dans des conditions difficiles et cherche rapidement à quitter l’île.

En juin 1887 les deux amis débarquent à la Martinique où ils avaient fait escale et s’installent au Carbet dans une ancienne case-à-nègres. Gauguin y passe environ 5 mois.

C’est une révélation pour le peintre : « Je rapporterai une dizaine une douzaine de toiles dont quatre avec des figures bien supérieures à mon époque de Pont-Aven. […] malgré ma faiblesse physique, je n’ai jamais eu une peinture aussi claire, aussi lucide par exemple beaucoup de fantaisie)».

Malgré sa maladie – la malaria contractée à Panama – Gauguin peint une quinzaine de toiles et réalise de nombreux croquis, pastels et aquarelles.…

Lire Plus =>

Henri Melon invité des Rencontres pour le lendemain

Mardi 21 mars 2017 à 19h au Saint-Esprit

En marge de la soirée, vous pourrez encore donner vos livres à l’association Esa-Caraïbes pour l’opération « 10 000 livres pour Haïti ».

Depuis le début des années 1970, le Théâtre Populaire Martiniquais vibre d’une vie artistique riche et est le cadre de multiples créations. S’il a adopté certaines œuvres consacrées, il se situe aussi à la genèse de certaines d’entre elles. Ce sont celles-ci, fruit d’un travail collectif désormais fixé par Henri Melon, qui sont à l’honneur d’un recueil qui couvre plus d’une trentaine d’années de passion théâtrale. S’y lit ainsi, au travers d’une confrontation entre langue créole et française, une vision critique de la situation martiniquaise. Abordant aussi bien des thématiques sociales (« Fils de la nuit ») que philosophiques (« L’Anthropomorphose ou le conte de Bandolié »), opposant idéalistes et corrompus, êtres en mal d’histoire ou borderline, écorchés et cyniques, ces pièces révèlent, sur trois décennies, les problématiques qui travaillent la littérature caribéenne et lui confèrent toute son aura.…

Lire Plus =>

Noir – Noir(s) : Qu’est-ce que le noir ?

Dimanche 19 mars 2017 à 10h. Conférence de Valéry John

Comment définir cette « couleur » ? Quelles sont ses caractéristiques ?
La Fondation Clément propose tous les dimanches des visites commentées réalisées par une médiatrice.
Ces visites, dédiées à la découverte de l’art moderne, donnent les clés pour comprendre un mouvement majeur à l’issu de la Seconde Guerre mondiale.
Faisant la part belle à des artistes comme Olivier Debré, Jean Dubuff et, Hans Hartung, Georges Mathieu, Gérard Schneider ou Pierre Soulages, l’exposition est aussi l’occasion de découvrir des artistes moins célébrés, qui ont également apporté leur contribution à un courant de l’abstraction gestuelle.
Le Geste et La Matière, une abstraction «autre», Paris 1945 – 1965
Une exposition conçue et réalisée par le Centre Pompidou en partenariat avec la Fondation Clément
22 janvier – 16 avril 2017
9h – 18h30 tous les jours
Visites et événements gratuits
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Dans le cadre de l’exposition Le Geste et La Matière, une abstraction «autre», Paris 1945 – 1965, conçue et réalisée par le Centre Pompidou à l’occasion de son 40ème anniversaire, la Fondation Clément propose des événements gratuits et sans réservation le dimanche 19 mars 2017.…

Lire Plus =>

5° conférence du CEREAP : « L’art de la performance »

Mardi 14 mars, 18h, ESPE de Martinique

avec : Annabel Guérédrat, Henri Tauliaut, Marvin Fabien (performances)

et Anne-Catherine Berry (conférence)

Qu’est-ce que la performance?

C’est devenu une figure quasi obligée de tout exposé concernant la performance : entamer celui-ci en s’interrogeant sur l’impossibilité même qu’il y aurait à la définir. L’embarras peut toucher à la période comme aux champs artistiques où on va pouvoir la repérer. Par exemple, Roselee Goldberg, qui fait souvent autorité dans ce domaine, va embrasser généreusement les avant-gardes de tout le vingtième siècle, depuis le futurisme ou le dadaïsme, et reconnaître l’empreinte de l’art-performance dans des formes que d’autres considèreraient conventionnellement théâtrales ou chorégraphiques.
À l’inverse, des analyses plus « radicales » ne retiendront que le mouvement en son temps désigné comme celui de la Performance, des années 60 et 70 surtout occidentales – particulièrement américaines. Et d’exiger que les formes en aient été absolument uniques, produites en dehors de tout contexte scénique conventionnel, avec une démarche de remise en cause radicale des codes établis de la représentation.…

Lire Plus =>