Archives du Jour:

Chlordécone : des mesures pour la santé et l’agriculture…

Santé, agriculture, cartographie des sols contaminés, les pouvoirs publics ont annoncé jeudi à l’issue d’un colloque scientifique de deux jours en Martinique, à Schoelcher, des mesures pour lutter contre la pollution au chlordécone, pesticide cancérogène et perturbateur endocrinien longtemps utilisé aux Antilles.

Le préfet de Martinique Franck Robine a notamment annoncé lors d’une conférence de presse, qu' »un programme spécifique de suivi des femmes enceintes (…) sera lancé en Martinique d’ici la fin de l’année ». Le chlordécone est soupçonné d’avoir des conséquences graves sur la grossesse et le développement des enfants.…

Lire Plus =>

U.F.M. : l’espace Jane Lero s’anime !

A partir d’octobre 2018, l’Espace Jane Lero de l’UFM devient un lieu d’information, de rencontres, d’expression, de débats avec des animations régulières : ateliers, expos, rencontres artistiques et culturelles.. Les portes sont grandes ouvertes aux femmes ou aux femmes et aux hommes selon l’animation !

Après notre 1ere expo de la saison « Regards sur L’IVG chez nous et dans le monde » jusqu’au 16 octobre, l’UFM vous propose 2 RENDEZ-VOUS REGULIERS MENSUELS OUVERTS à TOUTES LES FEMMES à l’Espace Jane Lero, au 17 rue Lamartine, :

-Atelier juri-pratique DWA FANM : Un thème différent chaque mois, pour s’informer sur des questions de droit pratiques avec une des avocates de l’UFM, Maitre Nathalie Driguez



Lire Plus =>

Groupe d’ Entraide Mutuelle Sud : recherche villa de toute urgence

Appel à la solidarité martiniquaise

L’association EQUINOXE, qui regroupe les familles de personnes souffrant de troubles psychiques, notamment de schizophrénies et Troubles bipolaires, a déjà créé 2 GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle) à la Martinique (Centre et Nord Atlantique).

L’association est porteur du projet d’un 3ème dans le sud, et pour cela, nous avons besoin de vous urgemment car nous sommes en recherche active d’une location ou prêt d’une villa (minimum 4 pièces, avec véranda et si possible jardin) pour l’accueillir, de préférence sur les communes de Sainte-Luce, Rivière salée, Marin, proche du bourg.

Pour vos propositions, contact 0696 44 99 22 ou mail yolene.dev@wanadoo.fr

C’est quoi un GEM ?

Les GEM, financés par l’Etat, sont des dispositifs d’accueil de jour qui accueillent des personnes en souffrance psychique. L’accompagnement social proposé au GEM a pour objectif final le rétablissement de ces personnes.

Quel accompagnement offre-t-il ?

Le GEM offre une aide et un soutien pour reprendre un parcours de vie le plus normal possible.…

Lire Plus =>

« Tribulations archipéliques », vues par Patrick Mathelié-Guinlet

J’ai la mémoire de l’escalier
qui ne va nulle part.
En redescendant ses supermarches,
je me souviens de l’île
mais lorsque je te décode,
Martinique, tu te barres !

Archipel de visions émergentes
volcaniques, magmatiques, bouillonnantes,
explosives !
Points chauds
entre le ciel et l’eau…

Kaléidoscope d’ethnies, de cultures et de couleurs de peau,
rencontres, croisements, métissages,
fusions, échanges, transmissions,
la créolité du “tout-monde”
reflétée dans des miroirs
comme en les yeux de l’autre…

Les valises de l’exîle sont posées,
au voyage invitation
d’un peintre qui a changé de palette.…

Lire Plus =>

Karima Lazali: «Le colonisé est d’abord et avant tout un possédé»

Le trauma colonial 
Une enquête sur les effets psychiques et politiques contemporains de l’oppression coloniale en Algérie

Karima LAZALI

Psychanalyste, Karima Lazali a mené une singulière enquête sur ce que la colonisation française a fait à la société algérienne, enquête dont elle restitue les résultats dans ce livre étonnant. Car elle a constaté chez ses patient∙e∙s des troubles dont rend mal compte la théorie psychanalytique. Et que seuls les effets profonds du « trauma colonial » permettent de comprendre : plus d’un demi-siècle après l’indépendance, les subjectivités continuent à se débattre dans des blancs de mémoire et de parole, en Algérie comme en France.
Elle montre ce que ces « blancs » doivent à l’extrême violence de la colonisation : exterminations de masse dont la mémoire enfouie n’a jamais disparu, falsifications des généalogies à la fin du XIXe siècle, sentiment massif que les individus sont réduits à des corps sans nom… La « colonialité » fut une machine à produire des effacements mémoriels allant jusqu’à falsifier le sens de l’histoire.


Lire Plus =>