Archives du Jour:

″ L’affaire des Quarante″ ou le retour du boomerang.

— Par Pierre Alex Marie-Anne —
La Gauche, tout au long de son cours n’a cessé de fustiger les licenciements annoncés dans les plans sociaux des entreprises ou émanant des partis de la Droite.
Aujourd’hui qu’elle est aux affaires, elle s’y trouve, à son corps défendant, confrontée .
Pour comprendre l’actuel psychodrame, il faut garder à l’esprit le fil directeur de la pensée du Président du Conseil Exécutif, en matière de gestion prévisionnelle des emplois , dévoilé au magazine des Régions:  « la CTM compte près de 4500 agents, il nous en faudrait seulement 600 ».
Faute de pouvoir tailler dans le vif de l’effectif, il cherche au moins à ne pas l’augmenter , par le biais d’une prolongation de contrats ,débouchant inéluctablement à terme sur une titularisation.
Mais pour ce faire, c’est à un véritable reniement qu’il faut se résoudre, aïe!.
Qui va l’accepter ? sûrement pas les syndicats dont la raison d’être est de défendre les travailleurs.
Encore moins, tous ceux que les méthodes et le comportement de‟ major de quartier ″- dixit qui vous savez – du chef de l’Exécutif n’arrêtent pas de blesser.…

Lire Plus =>

Insécurité. Un quart des femmes déclarent renoncer à sortir seules

Selon une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée mardi 25 septembre, 26 % des femmes déclarent ne pas sortir de chez elles en soirée si elles ne sont pas accompagnées. Globalement, 17 % des Français renoncent à quitter leur domicile seul.

Le sentiment d’insécurité est visiblement fort chez les Français. En effet, 17 % d’entre eux ne sortent plus seuls de chez eux, notamment le soir. C’est ce que révèle une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée mardi 25 septembre. Par ailleurs, plus d’un quart des femmes (26 %) ne veulent plus sortir de chez elles seules, contre 6 % des hommes.

Réalisée auprès de 16 000 individus âgés de 14 ans et plus, dans le cadre de l’enquête annuelle « Cadre de vie et sécurité », la consultation vient confirmer de précédents travaux portant sur le sentiment d’insécurité dans notre pays, indique BFM TV.
Les grandes villes plus touchées

Autre indication de l’étude : parmi les femmes déclarant ne pas sortir de chez elles sans compagnie, elles sont plus de la moitié à adopter ce comportement dès le début de soirée, contre 43 % des hommes.…

Lire Plus =>

La visite-enfumage de Macron en Martinique

— Par le SNUEP-FSU

Le SNUEP-FSU condamne fermement la visite-enfumage d’Emmanuel MACRON dans notre pays.
Les Martiniquais ont assisté à un one-man-show d’un président artificieux, leur confirmant ce qu’ils subodoraient déjà : Leur santé est moins importante que celle de leurs compatriotes continentaux.
Aucun vrai plan pérenne pour sauver l’hôpital du département le plus vieillissant de France.
Mais plutôt une proposition comme seule solution, aussi inacceptable qu’irresponsable:
Se rendre à Pointe à Pitre pour se soigner correctement, sans annoncer concomitamment, la prise en charge totale de ce déplacement hors de prix.
Le SNUEP-FSU s’étonne que toutes ces déclarations présidentielles stériles, n’aient pas entrainé la condamnation épidermique quelles méritaient, de la part des responsables présents.
Le SNUEP-FSU rappelle que les Martiniquais méritent les mêmes soins et les mêmes services liés à la médicalisation, que leurs compatriotes de l’hexagone.
Il rappelle également qu’on n’assure pas la continuité territoriale, ni même ses responsabilités étatiques, par une fumeuse proposition de « mutualisation des moyens d’hôpitaux de départements non limitrophes » ou par un FDF/PAP.…

Lire Plus =>