Archives du Jour:

L’Assainissement dans le Nord-Atlantique

Le 7 juin 2018 à 18h. Espace Renard – Marigot

Vous habitez dans le Nord Atlantique et vous avez des questions sur l’assainissement ?

Venez les poser à l’occasion du forum « L’ODE & Vous ! » le jeudi 7 juin prochain à l’Espace Renard au Marigot, de 18h à 20h.

Parce que l’information et la sensibilisation du public constituent l’une de ses missions les plus importantes, l’ODE et les acteurs de l’eau et de l’environnement de l’île et de Cap Nord souhaitent partager avec les habitants du Nord Atlantique, l’état des lieux de l’assainissement sur leur territoire et aussi, faire un rappel des bonnes pratiques, ce jeudi 7 juin 2018, de 18h à 20h à l’Espace Renard du Marigot.

L’occasion de trouver réponse à toutes vos questions !

Voir le programme & s’inscrire



Lire Plus =>

Parutions : nouveautés du 2 juin 2018

Hac ex causa conlaticia stipe Valerius humatur ille Publicola et subsidiis amicorum mariti inops cum liberis uxor alitur Reguli et dotatur ex aerario filia Scipionis, cum nobilitas florem adultae virginis diuturnum absentia pauperis erubesceret patris.

Adolescebat autem obstinatum propositum erga haec et similia multa scrutanda, stimulos admovente regina, quae abrupte mariti fortunas trudebat in exitium praeceps, cum eum potius lenitate feminea ad veritatis humanitatisque viam reducere utilia suadendo deberet, ut in Gordianorum actibus factitasse Maximini truculenti illius imperatoris rettulimus coniugem.

Hac ex causa conlaticia stipe Valerius humatur ille Publicola et subsidiis amicorum mariti inops cum liberis uxor alitur Reguli et dotatur ex aerario filia Scipionis, cum nobilitas florem adultae virginis diuturnum absentia pauperis erubesceret patris.

Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.

Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos.…

Lire Plus =>

« Le dernier boléro », vu par Ricardo Miranda : du particulier à l’universel

— par Janine Bailly —

Texte de Iliana Prieto Jimenez & Cristina Rebull Pradas

À la onzième Rencontre de théâtre amateur, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Après les vingt-quatre de L’Autre Bord Compagnie, les douze de la troupe Les Comédiens, les six du Théâtre du Bon Bout, voici les deux de l’association À tire d’elles, deux jeunes femmes seules en scène, mais deux qui occupent intensément l’espace du plateau, deux qui font résonner cet espace de leurs voix, dissemblables et pourtant accordées, dans un duel de mots et d’attitudes particulièrement convaincant, et dont le cadre spatio-temporel serait l’île de Cuba à la charnière du vingt-et-unième siècle.

L’une, c’est Sofia, la mère, incarnée par Brigitte Villard-Maurel : elle a quitté son pays à ce moment crucial que l’on connaît sous le nom d’Exode de Mariel, elle allait dans cet exil rejoindre à Miami son fils, homosexuel, banni après avoir été arrêté, torturé, humilié lors de l’affaire de l’ambassade du Pérou – et l’on sait que profitant de l’entente cubano-américaine, qui permit l’obtention d’un grand nombre de visas, le gouvernement de Castro expulsa, entre autres indésirables, les homosexuels.…

Lire Plus =>

Face aux augmentations du prix des produits pétroliers

— Communiqué de l’UPLG —

Halte aux augmentations inadmissibles des produits pétroliers. Apportons la réponse politique nécessaire à cette spoliation

Guadeloupéens, militants de la cause nationale,

Les augmentations portées aux prix des produits pétroliers ne sont justifiées par aucune raison économique. Le niveau actuel des prix des produits pétroliers dépasse le niveau atteint en 2009 alors que les prix sur le marché mondial sont maintenus à leur niveau le plus bas depuis des années. Rien ne justifie ce racket qui nous est imposé. Nous ne devons plus accepter qu’on nous écrase et nous spolie du fruit de notre travail sans réagir. Le système dont nous dépendons est au service de quelques rapaces et contrôlé par des affairistes qui sont prêts à tout pour nous déposséder de tout ce que nous avons. Ne les laissons pas ces vampires nous sucer tout notre sang.

L’UPLG dénonce cette pratique abusive.

L’UPLG appelle les Guadeloupéens à réagir et à apporter la réponse qui s’impose à cette opération criminelle.…

Lire Plus =>