Archives du Jour:

Le patrimoine linguistique bilingue d’Haïti : promouvoir une vision rassembleuse

— Par Robert Berrouët-Oriol, Linguiste-terminologue

Depuis la publication en 2011 du livre de référence « L’aménagement linguistique en Haïti : enjeux, défis et propositions » (par Robert Berrouët-Oriol et al, Cidihca et Éditions de l’Université d’État d’Haïti), les notions-clé du domaine de l’aménagement linguistique font lentement leur chemin chez nombre de personnes qui s’intéressent à la question des langues au pays. Parmi les neuves notions étayées dans ce livre figurent les « droits linguistiques », le « droit à la langue », le « droit à la langue maternelle créole », « l’équité des droits linguistiques » ainsi que la notion de « patrimoine linguistique bilingue ». Ces neuves notions de jurilinguistique et d’aménagement linguistique se retrouvent également dans plusieurs articles que nous avons depuis lors publiés, entre autres dans le quotidien Le National, et au moyen de ces publications nous avons amplement partagé notre vision du futur aménagement simultané des deux langues officielles du pays. Retour sur la notion de « patrimoine linguistique bilingue ».

Le terme « patrimoine », dans les dictionnaires usuels de la langue, s’entend au sens de « Ce qui est transmis à une personne, une collectivité, par les ancêtres, les générations précédentes, et qui est considéré comme un héritage commun. [Ex. :] Patrimoine archéologique, artistique, culturel, intellectuel, religieux; patrimoine collectif, national, social; patrimoine d’une nation, d’un peuple.…

Lire Plus =>

Traite et esclavage : un jour férié nécessaire pour unr appropriation mémorielle collective

— Par Yves Untel-Pastel, Ethnologue, Poète, Auteur-Compositeur —

Un crime collectif, une responsabilité collective

De mille façons nous devons le redire : Il faut « Un jour férié » pour honorer la mémoire de nos ancêtres africains réduits en esclavage pendant quatre siècles ! De l’an 1 400 à l’an 1 800 de notre ère. C’était hier. Tous les grands peuples du moment y ont pris leur part, y ont trouvé bénéfices et intérêts. Ce fut un crime collectif dont nul ne peut se dédouaner. Des fortunes se sont bâties sur des millions de morts et un continent entier disloqué, l’Afrique. Les grandes nations d’aujourd’hui y ont trouvé le sang de leur grandeur. Elles en jouissent encore, et leurs peuples profitent des fruits de leurs développements. Tant de peuples oublieux. Qu’ils furent européens, arabes, africains. Toutes les grandes religions et toutes les obédiences du moment ont admis et couvert l’inadmissible, musulmane, chrétienne, juive, animistes, athées. C’est l’histoire de l’Orient et de l’Occident. C’est l’histoire des Africains et des Européens, c’est l’histoire de l’Afrique, c’est l’histoire de toute l’Europe, c’est l’histoire de la France et de tous les Français sans exception, c’est la souffrance de tous les descendants d’esclaves africains de part le monde, celui des Antillais qui peinent à trouver une juste place dans l’histoire de France aux heures des mémoires fondamentales.…

Lire Plus =>

Les élèves du Lycée Montgérald du Marin se prêtent au jeu de l’écriture théâtrale

Le jeudi 24 mai 2018, 16 élèves de Seconde, dont des élèves de l’Atelier théâtre, du Lycée Montgérald du Marin, encadrés de Mme Eloidin Esther, Professeur- Documentaliste, se sont prêtés au jeu de l’écriture théâtrale avec Arielle Bloesch, auteur, metteur en scène, comédienne suisse.

Cet atelier, organisé en partenariat avec l’Association ETC- Caraïbes, permettait aux élèves de se confronter à l’écriture d’un texte à partir de jeux pour réamorcer ou prolonger le plaisir d’écrire, dépasser l’angoisse de la page blanche, s’ouvrir au plaisir de l’écriture et de les préparer à participer au Concours d’Écriture théâtrale des Jeunes d’outre Mer qui prendra fin le 07 juillet 2018.

Les élèves ont participé de manière active à ce temps d’écriture et d’échanges avec Arielle Bloesch, qui sera suivi d’une production de textes pour la participation au concours jeunes des 15-25 ans d‘ETC- Caraïbes.

Cet atelier est la première étape d’un partenariat avec l’Association ETC- Caraïbes, qui a pour objectif la découverte, l’accompagnement et la diffusion des écritures dramatiques des auteurs de la Caraïbe.  En effet, ce travail débouchera,  durant l’année scolaire 2018 /2019, sur une résidence d’écriture avec Michel Richard,  auteur, fondateur et directeur artistique du Festival Soirées d’Été en Luberon depuis vingt-cinq ans. 

Souhaitons à ces jeunes auteurs en herbe beaucoup de succès !



Lire Plus =>